chelly-khaled-tunisair
Fil info

Avec Khaled Chelly PDG de Tunisair, le gouvernement privilégie l’expérience

Avec Khaled Chelly PDG de Tunisair, le gouvernement privilégie l’expérience

chelly-khaled-tunisair

Après deux affectations approximatives à la tête de la compagnie aérienne publique, le gouvernement s’est finalement résigné à nommer un «enfant de la maison» en tant que PDG.

C’est une grosse pointure du transport aérien qui prend les commandes du groupe Tunisair. Khaled Chelly vient d’être nommé président-directeur général de la compagnie aérienne publique et de ses filiales (Tunisair Express, Tunisair Handling, Tunisie Catering, Tunisair Technics, Amadeus Tunisie et ATCT).

Cette nomination intervient alors que la compagnie traverse sans aucun doute les turbulences les plus ardues de son histoire avec une situation financière désastreuse, aggravée par l’effondrement du trafic aérien depuis mars 2020 consécutif à l’épidémie mondiale de Covid-19.

Grande expérience nationale et internationale

Le nouveau PDG de Tunisair compte près de 3 décennies d’expérience dans le secteur aérien, ayant occupé de hautes fonctions à Tunisair même, mais aussi à l’OACA et au sein de l’IATA.

Pur produit de l’école Tunisair, Khaled Chelly y a gravi les échelons et y a occupé divers postes dont celui de directeur général adjoint (entre 2012 et 2014), directeur général de Tunisair Express (une première fois en 2012 puis en 2014-2015), mais également à l’étranger, notamment à Montréal en tant que représentant pour l’Amérique du Nord (depuis 2019) ou encore à Vienne à la tête de la représentation pour l’Autriche et l’Europe centrale (à compter de l’été 2018).

Khaled Chelly a, par ailleurs, la particularité de maîtriser un autre maillon fondamental du transport aérien, celui des aéroports, dans la mesure où il a occupé le poste de PDG de l’OACA (Office de l’aviation civile et des aéroports) pendant près de 3 ans (à compter du 3 septembre 2015).

Au sein de l’IATA (Association internationale du Transport aérien), il a également dirigé le bureau de Tunis avant d’être nommé à Casablanca pour chapeauter toute l’Afrique du nord (2009-2012).

En dépit du chantier titanesque qui attend le nouveau PDG, sa nomination a été particulièrement bien reçue dans les milieux du tourisme et dans celui des agences de voyages billettistes dont les acteurs connaissent parfaitement l’homme et ses compétences.

Chronologie des derniers rebondissements à la présidence de Tunisair:

Le 6 juillet 2020, Elyès Mnakbi, en poste depuis 3 ans est démis de ses fonctions après un bras de fer avec le ministre du Transport d’alors, Anouar Maarouf.

Wassef Ayadi, nommé PDG de Tunisair le 24 octobre 2020, il ne prendra jamais son poste.

Olfa Hâmedi, nommée aux mêmes fonctions le 4 janvier avant d’être débarquée au bout du 50e jour de son mandat.

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.