Fil info

Le Laico Tunis rouvre ses portes, en attendant le futur gestionnaire français

Le Laico Tunis rouvre ses portes, en attendant le futur gestionnaire français

L’hôtel Laico Tunis, longtemps connu sous le nom d’Abou Nawas Tunis, a finalement ouvert officiellement ses portes après obtention du feu vert de l’ONTT. Après plusieurs années de fermeture mais surtout de tergiversations sur son devenir, l’établissement, rénové de fond en comble, se repositionne clairement sur le segment du tourisme d’affaires dans la capitale.

La ministre du Tourisme en personne pour dissiper tout éventuel doute pouvant encore subsister sur l’hôtel Laico Tunis. Selma Elloumi Rekik a en effet été conviée hier à inaugurer cet établissement, marquant ainsi la fin d’une longue période caractérisée par le flou et une tension interne au sein même de la holding libyenne propriétaire de l’établissement qu’elle a racheté en 2008 (lire notre article sur le sujet).

La ministre du Tourisme, Selma Elloumi Rekik, lors de l’ouverture officielle du Laico Tunis, entourée des principaux responsables libyens de la holding propriétaire.

Même s’il ne s’agit que d’un soft opening, la direction générale de l’hôtel, assurée par Wissem Souifi, estime qu’elle est totalement prête à recevoir ses premiers clients après une rénovation totale de tous ses départements, ses chambres, ses suites avec une extension considérable de 7000 m² et l’aménagement d’une salle de congrès parmi les plus vastes de Tunis.

Bénéficiant d’un emplacement stratégique, au cœur de la capitale, l’hôtel couvre un espace total de 42.000 m². Orienté vers le tourisme d’affaires, sa cible commerciale principale sont les grands congrès et événements à dimension nationale et internationale.

L’enseigne Pullman assurera la gestion pour compte

Les premiers responsables de la société Libyan African Investment Company, propriétaire du Laico Tunis Hotel, présents lors de l’inauguration, ont affirmé que les différends opposant l’actuelle direction de l’hôtel à l’ancienne ont été mis de côté et que les poursuites judiciaires ont été abandonnées de part et d’autre. « Grâce au dialogue, nous avons pu résoudre tous les problèmes entre les deux parties. L’hôtel est définitivement sous la coupe de la nouvelle direction », ont-ils indiqué. Ibrahim El Danfour, directeur général de la Société libyenne des investissements africains, a confirmé, de son côté, que le groupe Accor, à travers sa filiale Pullman, assurera la gestion du Laico Tunis Hotel. « Nous avons signé l’accord de principe avec Pullman. L’enseigne a bel et bien commencé la formation du personnel. Il reste donc à parapher l’accord final. Au mois de juillet, l’enseigne française prendra en main la gestion de l’hôtel », a-t-il encore ajouté.

Suite présidentielle du Laico Tunis.

Consolidation de l’offre hôtelière dans la capitale  

Composé de 13 étages, Laico Tunis Hotel dispose de 192 chambres de luxe, 82 chambres Executive, 20 suites de luxe, 10 suites Executive et une suite Présidentielle. Côté affaires et congrès, les clients se verront bénéficier d’infrastructures adéquates pour tenir leurs réunions. Plus de 3000 m² sont en effet réservés aux réunions répartis sur 9 salles dont la salle Carthage qui couvre, à elle seule, 825 m², et pourra accueillir jusqu’à 700 personnes. Plus encore, la salle polyvalente Oya s’étale sur une superficie totale de 1480 m² et pouvant abriter 2000 congressistes. Toutes les salles sont par ailleurs équipées de technologies présentées comme high-tech nécessaires aux plus grands événements à dimension nationale et internationale.

L’emplacement stratégique est aussi l’un des points forts de l’hôtel à proximité immédiate de l’aéroport et du centre ville, face au Palais des congrès. Ce qui a fait dire à l’un des responsables libyens que lorsque l’hôtel deviendra un Pullman, « ce sera certainement le meilleur au monde, meilleur même que les Pullman de Londres, Paris, Abu Dhabi et Singapour ».

K.C

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.