Maarouf-anouar
Fil info

Le ministre Anouar Maârouf baisse le ton avec Tunisair

Le ministre Anouar Maârouf baisse le ton avec Tunisair

Maarouf-anouar

Le ministre d’Etat chargé du Transport et de la Logistique se dit désormais prêt à soutenir Tunisair jusqu’à ce qu’elle retrouve ses équilibres financiers et renoue avec son rayonnement d’antan.

Volte-face à 180°. Le ministre d’Etat chargé du Transport et de la Logistique, Anouar Maârouf, a publié sur son compte Facebook un message dans lequel il soutient la compagnie aérienne nationale Tunisair. Il semble qu’à travers ce post, le ministre ait voulu calmer les esprits en rassurant les agents de la société et en réitérant l’engagement du gouvernement à soutenir le transporteur national.

«Personne ne nie la situation compliquée que vit Tunisair depuis des années. Une crise qui s’est aggravée par la pandémie de Coronavirus qui a fait d’énormes dégâts au secteur du transport aérien dans le monde entier, particulièrement aux grandes compagnies aériennes », a-t-il écrit, avant de poursuivre : « Malgré cette crise étouffante, Tunisair n’a pas lésiné sur les efforts pour organiser des vols de rapatriement des Tunisiens bloqués à l’étranger, en assurant ainsi le retour de milliers d’entre-eux des quatre coins du monde grâce au patriotisme de ses agents dans une conjoncture exceptionnellement difficile».

##dt20##

Anouar Maârouf s’est par la suite engagé à œuvrer afin de préserver la place particulière qu’occupe «Tunisair en tant qu’ambassadeur et symbole de la modernité et du progrès de la Tunisie» a-t-il souligné.

Il s’est engagé de même à ne ménager aucun effort pour que le transporteur national retrouve ses équilibres financiers et la stabilité de ses indicateurs tout en affirmant que la volonté existe pour la sauver et garantir sa pérennité.

Cette position du ministre contraste avec celle qu’il avait prise il y a quelques semaines, et notamment lors d’une sortie médiatique au cours de laquelle il n’avait pas été tendre avec la compagnie publique.

##gl##

Il semblerait que les menaces brandies par les syndicats l’auraient pousser à adopter un autre ton de manière générale. Hier, une réunion s’est tenue au siège de son département (photo ci-dessous) en présence du PDG de la compagnie mais aussi de tous les représentants syndicaux afin de trouver une issue à la plus grosse crise que Tunisair n’ait jamais traversée.

ministre-transportSi officiellement aucun bilan de cette réunion n’a été communiqué, il semblerait selon certaines sources qu’elle se soit achevée sur une impasse totale entre ministère et syndicats. Selon les observateurs, cette montée de tension laisse craindre une prochaine période extrêmement tendue, non seulement sur le plan économique mais également sur le plan social pour le transporteur aérien public.

D.T

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.