Fi2t-tourisme-tunisie
Fil info

La FI2T frustrée par les mesures de soutien au tourisme

La FI2T frustrée par les mesures de soutien au tourisme

Fi2t-tourisme-tunisie

La Fédération interprofessionnelle du tourisme (FI2T) exprime sa frustration par rapport aux mesures de soutien au secteur annoncées par le gouvernement et appelle ses adhérents à observer un sit-in.

Les mesures de soutien au tourisme annoncées par le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Ali Toumi, semblent ne pas faire l’unanimité auprès de certains syndicats patronaux. Après la Fédération tunisienne de l’hôtellerie, c’est la Fi2T qui fait part de son mécontentement et vient de le faire savoir clairement.

Celle-ci elle considère en effet que ces mesures sont en-deçà des attentes et des besoins immédiats des entreprises touristiques sinistrées  et touchées lourdement par la crise liée à la pandémie de Covid-19. Elle juge également qu’elles ne sont pas en mesure de sauver un secteur aussi crucial pour l’économie nationale.

##gl##

La FI2T avance en effet ses arguments et ses justifications qu’elle énumère point par point. D’abord, elle a indiqué, dans un communiqué rendu public aujourd’hui que les conditions d’octroi et l’éventuelle exécution par les banques de la ligne de crédit d’exploitation sont compliquées et prendront du temps, tandis que les entreprises ont besoin des fonds au plus vite afin qu’elles puissent résoudre les problèmes urgents de leur trésorerie.

Mesures contradictoires

Elle n’a pas vu également d’un bon œil le fait de ne prendre aucune mesure pour reporter le paiement des cotisations sociales et fiscales malgré un chiffre d’affaires à l’arrêt depuis janvier, février ou mars 2020, selon les cas.

La FI2T a jugé par la suite contradictoire que le gouvernement exige le paiement immédiat de la totalité des échéances fiscales et sociales afin de pouvoir profiter des crédits d’exploitation car les conséquences économiques vont être lourdes et un grand nombre d’entreprises touristiques seront obligées de mettre la clé sous la porte.

##dt20##

Appel au sit-in  

Elle a encore ajouté que les sociétés de leasing ignorent la décision du gouvernement relatif au report des échéances des crédits et refusent toujours d’appliquer la circulaire de la Banque centrale en exigeant des intérêts pour ces reports. Cela est de nature à compliquer davantage les choses pour les entreprises touristiques.

Pour toutes ces raisons, la Fédération interprofessionnelle du tourisme a appelé ses adhérents à effectuer un sit-in qui aura lieu dans les prochains jours.

Elle a par ailleurs prévenu qu’elle n’épargnera aucun effort pour faire entendre la voix de ses adhérents et a appelé tous les intervenants du secteur à multiplier les efforts pour trouver des solutions immédiates pour sortir de la crise en préservant les entreprises et les emplois.

Elle a enfin souligné que le secteur touristique mérite des mesures de soutien exceptionnelles car il est toujours le premier à être atteint et le dernier à pouvoir se remettre.

K.C

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.