commision-FTAV
Fil info

Crise Covid-19 : la Commission transport aérien de la FTAV sur le qui-vive 

Crise Covid-19 : la Commission transport aérien de la FTAV sur le qui-vive 

commision-FTAV

Une réunion de la Commission transport aérien de la FTAV (CTA) s’est tenue le 6 mars au siège de la Fédération à Tunis pour examiner plusieurs questions relatives à la crise Covid-19 et ses répercussions sur les agences de voyage suite aux annulations des vols et des réservations des clients.

Présidée par Abdelaziz Ben Aïssi, président de la Commission CTA et en présence notamment de Dhafer Letaief, secrétaire général de la FTAV,  de Ali Hanfi, trésorier général-adjoint, ainsi que des membres de la commission et un grand nombre de représentants des agences de voyage, la réunion a consacré sa première partie pour dresser un état des lieux des problématiques auxquelles font face les agences de voyage.

Les intervenants ont tout d’abord évoqué que suite à des annulations de manifestations, de salons, de foires et la contamination de plusieurs pays, les annulations de voyages sont multiples. Elles touchent toutes les agences de voyage. L’annulation de vols vers certaines villes étrangères a également augmenté en nombre. On peut en effet imaginer le montant cumulé des pertes de toutes les agences de voyage. Néanmoins, les compagnies aériennes n’acceptent pas de rembourser les montants de réservation des billets d’avion. Elles se contentent de reporter l’émission des billets ou de les transformer en EMD (Electronic Miscellaneous Document) valable un an.

Toutefois, les représentants des agences de voyage ont soulevé un autre problème portant sur l’émission des EMD au nom des clients qui n’ont pas payé les agences de voyage. En outre, pour certains cas, les réservations ont été annulées définitivement parce qu’il s’agit de salons, de foires ou de stages d’études. De ce point de vue, les clients ne peuvent pas bénéficier des EMD et de report d’émission des billets.

La CTA a d’abord décidé de mettre en place une cellule de crise permanente qui veillera à l’avancement de la situation et d’élaborer un plan d’actions. En parallèle, la Commission continuera les négociations avec les représentants des compagnies aériennes en vue de les sensibiliser sur la situation et de voir avec eux la possibilité d’accorder aux agents de voyage le fait que l’EMD soit fait par l’agence au nom du client et non pas par le client lui-même.  De plus, il s’agit de réfléchir aux solutions techniques et aux moyens nécessaires permettant de rendre cette solution possible.

Lire aussi sur le même thème:

Coronavirus : les compagnies aériennes en Tunisie remboursent-elles les annulations de voyages ?

 

K.C

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.