Exclusif : 271 hôtels en Tunisie vont devoir changer de nom avant la fin du mois Reviewed by Momizat on . Près du tiers des hôtels en Tunisie vont devoir changer d’appellation avant le 1er mai prochain a appris aujourd’hui le site Destination Tunisie auprès d’une so Près du tiers des hôtels en Tunisie vont devoir changer d’appellation avant le 1er mai prochain a appris aujourd’hui le site Destination Tunisie auprès d’une so Rating: 0
Accueil » Fil info » Exclusif : 271 hôtels en Tunisie vont devoir changer de nom avant la fin du mois

Exclusif : 271 hôtels en Tunisie vont devoir changer de nom avant la fin du mois

Près du tiers des hôtels en Tunisie vont devoir changer d’appellation avant le 1er mai prochain a appris aujourd’hui le site Destination Tunisie auprès d’une source au ministère du Tourisme. Il s’agit d’une décision prise par l’ancienne ministre du Tourisme, Amel Karboul, et qui n’avait pas été dévoilée jusqu’à présent. Selon cette même source qui a requis l’anonymat, une liste de 271 hôtels a été définie. Leurs propriétaires recevront incessamment une mise en demeure pour qu’ils trouvent une autre dénomination qui soit purement tunisienne selon un décret qui aurait été carrément signé en décembre 2014 par l’ancien président de la République pour entrer officiellement en vigueur au plus tard le 1er mai 2015.

L’annonce, qui semble avoir été bien cachée jusqu’à ce jour afin d’éviter des remous dans le secteur de l’hôtellerie, va sans aucun doute faire face à une levée de boucliers des hôteliers dont certains ont mis des années à œuvrer sur la notoriété de leur établissement. Pire encore, elle intervient à un moment où le secteur est loin de devoir gérer de nouvelles problématiques d’ordre purement administratif.

Cette décision va inévitablement générer d’immenses dépenses pour le changement des enseignes, des documents administratifs en tous genres ainsi que sur les brochures été des T.O qui ne correspondront plus aux noms initiaux des hôtels.

Plus encore, on se demande comment les sites internationaux de notations comme TripAdvisor ou encore HolidayCheck  vont réussir à maintenir une continuité avec les hôtels tunisiens ayant changé de nom au cours de l’année 2015.

Destination Tunisie a interrogé un haut responsable de l’ONTT qui était dans la confidence. Celui-ci a reconnu avoir été informé de la décision de l’ancienne ministre du Tourisme qui aurait consacré au moins une dizaine de séances de travail à la fin de son mandat pour dessiner les contours de cette nouvelle loi et définir la liste des hôtels concernés.

Pourquoi ces changements ?

Sont concernés tous les hôtels dont le nom n’est pas Tunisien ou qui pourrait induire en erreur le touriste. Nous avons réussi à nous procurer la liste des hôtels de la capitale qui devront changer de nom et avons appris par exemple que l’hôtel La Maison Blanche est touché dans la mesure où son nom renvoie à la demeure du président américain.

Autre hôtel à être concerné, le Golf Royal puisqu’il se situe en plein centre ville et qu’il n’y a aucun green dans les environs immédiats. Le nouveau Penthouse à la Cité Ennasr sera appelé à trouver un équivalent en arabe ou en tunisien, les appellations anglo-saxonnes étant désormais bannies. L’hôtel Ariha, petit 3 étoiles de 81 lits situé avenue de Palestine n’a pas été épargné, au même titre que  les autres petits établissements ayant adopté le nom de la rue dans laquelle ils se situent : Genève, Russie, Saint Georges, etc.

Quelques nuances cependant. Le Diplomat ou encore les Ambassadeurs, situés tous les deux à Lafayette, devront par exemple apporter la preuve qu’ils hébergent réellement des membres du corps diplomatique. Des inspecteurs du commissariat régional au tourisme de Tunis-Les Côtes de Carthage seront chargés d’aller effectuer des contrôles inopinés et demander à consulter la copie des fiches de police des clients. Le Tunis Grand Hôtel (cité Latif), devra pour sa part augmenter sa capacité et passer au moins à 200 lits (contre 132 actuellement) s’il veut conserver l’adjectif ‘Grand’ sur sa devanture.

L’hôtel La Maison Dorée  (2 étoiles de 110 lits), n’a pas échappé à cette aberration puisqu’il sera également appelé à repeindre sa devanture et ses chambres en couleur doré s’il veut garder son nom actuel. Il en serait ainsi pour toutes les zones touristiques du pays du Nord au Sud.

Par contre, il est dit dans ce même document que des établissements devront au contraire être encouragés et cités en exemple pour avoir choisi des appellations considérées comme correctes et s’inscrivant dans la lignée souhaitée par l’ex-ministre du Tourisme. Exemple, l’hôtel Ezzahra Dar Tunis serait le type même de l’hôtel ayant choisi une approche en terme d’appellation parfaitement conforme. Idem pour le Tunisia Palace. Les hôtels mettant en avant des personnages illustres de l’histoire tunisienne sont également encouragés (c’est le cas pour l’Ibn Khaldoun rue du Koweït ou le Pacha sur l’avenue Kheïreddine Pacha).

Cette nouvelle règlementation restera en vigueur tout au long de cette journée du 1er avril dans la mesure où il s’agit d’un poisson d’avril concocté par l’équipe de Destination Tunisie, en remerciant tous les hôtels cités d’avoir accepté d’y être impliqués à leur insu. De même que l’ancienne ministre du Tourisme (qui continue de nous inspirer) qui prendra la chose du bon côté connaissant son « esprit sportif » même quand il s’agit de gros poissons. Quant à notre source au ministère du Tourisme, celle-ci est totalement fictive et jamais un cadre de l’ONTT ne nous a vendu la mèche. Et seuls ceux qui auront eu la patience de lire l’article jusqu’au bout ne seront pas tombés dans le piège du partage de ce canular sur Facebook.

©Destination Tunisie

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page