Fil aérien

Open Sky : les négociations pourraient commencer bientôt

Open Sky : les négociations pourraient commencer bientôt

A l’occasion de la réunion de la Task Force Tunisie-Union européenne qui s’est déroulée les 28 et 29 septembre, le thème de l’ouverture du ciel aux compagnies aériennes européennes a figuré parmi les sujets évoqués. Catherine Ashton, Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, a déclaré, lors de sa visite hier à  Tunis, en présence du Premier ministre Béji Caïd Essebsi (photo), qu’elle « comprenait l’importance de trouver un accord sur le sujet et l’importance de pouvoir voyager librement ». Répondant à  une question de DestinationTunisie concernant le temps nécessaire aux négociations, la responsable européenne a estimé qu’il était très difficile de définir un délai. « Les négociations ne sont pas entre nos mains » a-t-elle tenu à  préciser.

Sur le même sujet, Bernardino Leon, représentant spécial de l’UE pour le sud de la Méditerranée, s’est voulu moins évasif et a annoncé que les négociations devraient commencer dans les prochaines semaines. « L’un des projets qui permettra d’améliorer la situation du secteur touristique, c’est de libéraliser le ciel, c’est-à -dire qu’il y ait plus de compagnies aériennes européennes ou tunisiennes qui puissent voyager ». M. Leon a souligné à  ce propos que le profil de la clientèle était en train de changer et que, de plus en plus, elle se désintéressait du voyage-package. « C’est une clientèle individuelle qui prend son ordinateur et réserve à  travers Internet son voyage seul, donc, il faut s’adapter à  cette nouvelle réalité ». Cependant, Bernardino Leon a précisé que lors de la réunion de la Task Force, l’ouverture des négociations avaient été proposées mais non décidées. « Nous pensons que cette proposition d’entamer les négociations doit se faire le plus tôt possible et il n’existe pas de date pour la reprise des négociations mais nous espérons le faire dans les prochaines semaines ».

Par le passé, il n’y a donc pas eu de négociations à  proprement parler sur le sujet, « mais il y a eu des échanges d’idées entre le gouvernement tunisien et l’Union européenne et nous réfléchissons sur la portée de cet accord possible » a confirmé M. Leon.

Hédi HAMDI

Photo : Hichem Gouia

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.