syndicats-tunisair-open-sky
Fil info

Open Sky: blocage en vue de la part des syndicats de Tunisair

Open Sky: blocage en vue de la part des syndicats de Tunisair

syndicats-tunisair-open-sky

L’avertissement est direct et sans détour: les syndicats vont s’opposer à l’Open Sky qui constitue, selon eux, « une menace pour le transport aérien en Tunisie ».

Ce n’est pas une surprise mais finalement une relance de ce qui avait déjà été déclaré. Le syndicat de base des cadres ainsi que celui des agents au sol de Tunisair (relevant de l’UGTT) ne toléreront en aucun cas la signature des accords d’Open Sky entre la Tunisie et l’Union européenne. C’est en tout cas ce que laisse paraître le communiqué qu’ils ont publié aujourd’hui.

Pourquoi ce timing ? Ces syndicats déclarent que des informations laissent penser que l’accord de ciel ouvert entre les autorités tunisiennes et l’Union européenne sera signé bientôt, constituant selon eux une menace pour la compagnie Tunisair.

« Face à la gravité de cette situation, nous, syndicats, avertissons des graves répercussions et des retombées catastrophiques de la signature d’un accord d’Open Sky sur l’avenir du transport aérien dans notre pays de manière générale et sur la pérennité de Tunisair et ce avant la mise en application effective du programme de restructuration qui redonnera à la compagnie des moyens de compétitivité ».

Combien d’avions en panne ?

Le communiqué dénonce également « la non-application des conclusions du conseil ministériel du 20 mai dernier portant sur la restructuration de Tunisair sur les plans financier, commercial, managérial et social », ajoutant que « le retard pris dans la mise en application du projet constitue un danger pour la compagnie qui a dû réduire son activité commerciale à cause de l’indisponibilité de sa flotte », avançant le chiffre de 11 avions inactifs, en référence aux appareils ne pouvant plus voler actuellement faute de moyens pour les entretenir.

« Nous exprimons notre disposition à engager toutes formes légales de militantisme afin de protéger Tunisair qui est l’un des vecteurs de l’économie nationale et un symbole de la souveraineté nationale » ont conclu les syndicats dans leur communiqué (fac-similé ci-dessous).

Reste maintenant à savoir si la menace sera réellement mise à exécution ou s’il s’agit d’une manœuvre destinée à exercer une pression supplémentaire sur le gouvernement sortant pour l’application de ses promesses non tenues à l’égard du transporteur national.

©Destination Tunisie

communique-syndicat-tunisair

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.