nouvelair-tunisie-france
Publireportages

Nouvelair annonce 130 vols par semaine cet été, une classe Eco-Premium et un nouveau site de réservation

Nouvelair annonce 130 vols par semaine cet été, une classe Eco-Premium et un nouveau site de réservation

nouvelair-tunisie-france

Considérant la page Covid comme étant tournée, la compagnie aérienne privée Nouvelair reprend la construction de son réseau de vols réguliers marquée par un ensemble de nouvelles lignes et de services.

L’espoir d’une stabilisation du trafic aérien renaît chez Nouvelair. La première compagnie aérienne privée tunisienne affiche en tout cas son optimisme pour la saison été 2022, y compris sur la Russie en dépit de la situation géopolitique internationale qui prévaut.

Mais c’est aussi et surtout sur les marchés traditionnels qu’elle se déploie actuellement, à savoir la France, la Belgique, l’Allemagne, depuis peu la Grande-Bretagne, et bientôt la Suisse.

Nouveaux vols réguliers sur l’Angleterre

Nouvelair a entamé le 29 mars dernier la desserte de Londres-Gatwick au départ de Tunis-Carthage à raison de 2 fréquences par semaine actuellement et qui passeront à 3 à compter du 12 mai. Elle s’apprête également à ouvrir une ligne Monastir-Manchester mais dont la vocation sera essentiellement touristique.

Consolidation sur la Suisse

Après une première approche sur l’axe Tunis-Genève à l’été 2021 jugée concluante, la compagnie va renouer avec la même ligne cette année. Elle lancera également un vol par semaine Djerba-Bâle ciblant la clientèle touristique mais également les TRE originaires du sud de la Tunisie.

billets-avion-nouvelair

La France, première destination de Nouvelair

La compagnie dessert 8 villes de l’Hexagone pour un total de  80 vols/semaine dont 14 vols de Tunis, 10 de Monastir et 12 de Djerba. Principal fait marquant, le retour à 2 vols quotidiens Tunis Paris-CDG T3 cet été mais aussi 3 à 4 fréquences par semaine sur Lille, Nantes, Strasbourg, Toulouse, Lyon, Marseille et Nice.

5 villes allemandes et des exclusivités

L’Allemagne constitue également l’une des destinations fer de lance de la compagnie. «Nous avons un réseau qui se respecte, pas sur Tunis, mais sur Monastir et Djerba» souligne à ce propos son directeur général, Chokri Zarrad, qui précise que toutes les régions sont couvertes: Düsseldorf, jusqu’à 3 vols par semaine sur Monastir et 2 sur Djerba (beaucoup de Tunisiens vivant en Allemagne sont originaires des régions du Sud) et le transport des touristes.

La compagnie est la seule sur la ligne Monastir-Berlin sur l’année (1 fréquence en hiver et 2 en été), Monastir-Francfort (2 vols/semaine), idem pour Djerba-Francfort et également la seule à faire Monastir-Hanovre (2 vols) et Djerba-Hanovre (1 vol), Leipzig (pour le touristique essentiellement, 2 sur Monastir et 1 Djerba), Monastir-Stuttgart (1 vol en été), Djerba-Stuttgart (1 vol l’été) à partir de mai/juin et Monastir-Munich 1 vol/semaine.

Retour en force sur la Belgique

A cause du Covid, le lancement des vols n’avait pas pu se faire en 2020 et en 2021 la compagnie s’était engagé timidement sur le marché des vols réguliers. Cette année, elle dessert déjà l’aéroport de Bruxelles-Zaventem avec 2 vols par semaine au départ de Tunis et le 3e vol est pour bientôt, en plus des 2 fréquences Bruxelles-Djerba opérées même l’hiver.

Les ambitions freinées sur l’Algérie

«Nous sommes autorisés à faire 3 vols par semaine alors que la demande peut justifier un vol quotidien» explique Chokri Zarrad. «L’accord aérien entre les deux pays ne permet pas d’aller au-delà de 14 vols par semaine. Nous demandons depuis longtemps de passer à 5/6 vols par semaine voire même un quotidien».

Turquie: 10 vols par semaine

Sur Istanbul, Nouvelair opère également en force avec un niveau de vols pouvant atteindre jusqu’à 10 fréquences par semaine. Cela s’explique par la forte demande de la clientèle tunisienne voyageant en Turquie et notamment pendant les vacances scolaires et estivales.

Nouveau site web et une classe Eco+

La compagnie réalisant un important chiffre d’affaires de vente sur son site, elle se prépare à lancer une nouvelle version en mai 2022 «plus puissante et plus performante ainsi qu’une nouvelle version de son application mobile» promet Chokri Zarrad.

Mais la grande nouveauté en termes de services, c’est aussi et surtout le lancement à compter du mois de mai prochain au départ de Tunis-Carthage d’une classe Eco+ qui sera en quelques sortes une premium économique, ce qui n’a jamais existé sur les vols de Nouvelair étant donné qu’elle a toujours proposé une cabine économique homogène sur un modèle inspiré du low cost.

Son directeur général précise que «ce n’est pas une Business Class mais qui en a les ingrédients avec un espacement entre les sièges plus large, la condamnation du siège du milieu, une séparation entre l’Eco et l’Eco+, et vous pourrez avoir un repas à bord» précise-t-il.

De plus, les passagers profiteront d’embarquement et de débarquement, de la livraison de bagages prioritaires ainsi que du lounge de Tunisair et également ceux disponibles dans les autres aéroports à l’étranger.

Avec une flotte de 10 appareils tout-Airbus A.320, Nouvelair semble avoir trouvé le juste équilibre entre vols réguliers et vols charters pour ne plus être tributaire du tourisme et de ses aléas. Face à une très forte concurrence nationale et internationale, ce seront les petits détails qui feront la différence. L’expérience de la filiale du groupe TTS devrait aussi profiter de son expérience en la matière pour tirer son épingle du jeu.

H.H

Lire aussi sur le même thème:

Nouvelair crève l’abcès : « des mesures d’urgence pour Tunis-Carthage !»

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.