Fil aérien

Nouvelair se place comme nouveau challenger sur l’axe aérien Tunis-Alger

Nouvelair se place comme nouveau challenger sur l’axe aérien Tunis-Alger

La compagnie aérienne privée tunisienne Nouvelair a inauguré hier une ligne régulière Tunis-Alger. Le vol inaugural a atterri à l’aéroport Houari-Boumediene en provenance de Tunis vers 15h45, marquant ainsi le coup d’envoi de cette desserte qui se fera à raison de trois fréquences par semaine au départ de Tunis les mardis, jeudis et samedis. Les vols porteront les numéros BJ 130 à l’aller et BJ 131 au retour.

«Les prix proposés par Nouvelair sont à partir de 355 dinars le billet en aller-retour », lit-on dans le communiqué de presse distribué aux journalistes tunisiens et algériens présents lors du point de presse organisé à l’aéroport Houari-Boumediene.

D’après Chokri Zarrad, directeur général adjoint de Nouvelair, présent lors de l’événement, ce nouveau vol propose des services parfaitement adaptés autant pour la clientèle affaires que pour la clientèle loisirs avec une franchise bagage de 30kg en soute et de 10kg en cabine. Il a précisé, par ailleurs, que l’ouverture de cette nouvelle ligne régulière sur l’Algérie a été rendue possible par l’élargissement du protocole d’accord aérien signé entre la Tunisie et l’Algérie l’année dernière portant sur l’augmentation du nombre de fréquences aériennes entre les deux pays.

Chokri Charrad, lors de la conférence de presse à Alger.

Chokri Zarrad, lors de la conférence de presse à Alger.

« Cette desserte s’inscrit, également, dans la démarche de la compagnie de diversifier la nature de son trafic avec un positionnement nettement plus prononcé sur le trafic régulier », expliquent les auteurs du communiqué de presse. « Nous œuvrons pour l’ouverture de la ligne Tunis-Alger depuis deux ans. Aujourd’hui, nous voyons ce rêve se concrétiser pour que Nouvelair se positionne désormais comme nouveau challenger sur l’axe aérien Tunis-Alger et promet d’assurer à ses passagers la meilleure qualité de service. J’ajoute que nous avons demandé 5 ou 6 vols réguliers par semaine, mais l’accord actuel qui nous lie avec les autorités algériennes n’autorise que trois vols seulement », a révélé le responsable.

Expansion stratégique

Selon toujours Chokri Zarrad, l’Algérie occupe une place importante dans la stratégie de développement de Nouvelair. En dépit de sa valeur commerciale et du potentiel de développement sur ce marché, l’Algérie va servir de tremplin pour la compagnie en ciblant d’autres destinations maghrébines et africaines. « Le voyageur tunisien ou algérien va trouver que les prix proposés par Nouvelair sont compétitifs par rapport aux autres compagnies. Nous estimons atteindre 10% de part de marché en 2017. Mais cette part de marché ne sera pas prise sur ce qui existe déjà, mais plutôt en ciblant l’axe touristique et en encourageant les Algériens à favoriser l’avion au détriment d’autres moyens de transport. Pour cette raison, nous comptons travailler avec des tours opérateurs et des agences de voyage dans le but de proposer des packages à prix réduits pour que les voyageurs de Nouvelair trouvent leur compte et pour que l’écart entre le voyage en voiture ou en avion ne soit pas important.

Embarquement du premier vol à destination d'Alger.

Embarquement du premier vol à destination d’Alger.

« Nous estimons que le nombre d’Algériens qui vont visiter la Tunisie passera à 2 millions en 2016 et en 2017 aussi au lieu de 1,5 million en 2015. En effet, nous pensons travailler sur des packages pour promouvoir les produits touristiques classiques et non classiques durant toute l’année, comme les événements culturels », a-t-il dit.

Oran, Sétif et El Oued, prochaines dessertes pour Nouvelair

Chokri Zarrad a aussi annoncé que Nouvelair compte maintenir les trois vols réguliers pendant la basse saison car l’Algérie représente un atout majeur au réseau international de Nouvelair, sachant que la compagnie privée tunisienne collabore déjà avec Air Algérie. Il s’agit de deux avions A320 loués avec leurs équipages à la compagnie aérienne publique algérienne pour répondre à ses besoins, surtout en été, puisque le trafic aérien est en perpétuel développement en Algérie.

« Nous estimons élargir l’accord aérien entre la Tunisie et l’Algérie. Ce qui va nous permettre de renforcer le nombre des vols non seulement vers Alger mais aussi vers Oran, Sétif, El Oued et d’autres régions qui sont, d’ores et déjà, dans le radar de notre compagnie. Pour réussir ce challenge, nous faisons de la ponctualité et de la qualité des services notre credo  » a-t-il ajouté.

Alger vue à travers le hublot du premier vol de Nouvelair.

Alger vue à travers le hublot du premier vol de Nouvelair.

Une ligne aérienne sur la Libye avant la fin de l’année

« La Libye est dans le viseur de notre compagnie », a par ailleurs annoncé le responsable de la compagnie. Nouvelair attend que les choses se stabilisent davantage pour commencer ses vols vers certaines villes libyennes avant la fin de l’année en cours. « Cela n’empêche que le Maroc et la Mauritanie sont aussi dans notre programme d’expansion », a affirmé C. Zarrad.

Détails sur les trois vols réguliers Tunis-Alger

Alger (Aéroport Haouari Boumediene) –Tunis (Aéroport Tunis Carthage – Terminal principal) :

Mardi : Départ à 20h40 et arrivée à 22h00.

Jeudi et samedi : Départ à 17h40 et arrivée à 18h20.

Tunis (Aéroport Tunis Carthage – Terminal principal) –Alger (Aéroport Haouari Boumediene) :

Mardi : Départ à 18h15 et arrivée à 19h40.

Jeudi et samedi : Départ à 14h45 et arrivée à 16h10.

K.C

Lire aussi sur le même sujet

Nouvelair va se déployer pour la première fois sur l’Algérie

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.