logo-tourisme-tunisie-el-seed-2020
Fil info

Le nouveau logo du tourisme tunisien qui a pris tout le monde par surprise

Le nouveau logo du tourisme tunisien qui a pris tout le monde par surprise

logo-tourisme-tunisie-el-seed-2020

L’administration du Tourisme a fait le choix d’élaborer une nouvelle identité visuelle pour la destination. Elle a confié sa conception à un artiste local qui brille à l’international. Le résultat en a surpris plus d’un.

Des goûts et des couleurs on ne discute pas. Mais le nouveau logo qui devrait désormais représenter le tourisme tunisien sur tous les supports de communication, en rupture totale avec ce qui s’est fait jusqu’à présent, suscite des divergences de vues.

Présenté hier par le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Ali Toumi, ce logo est le résultat du travail d’El Seed, ce calligraphe tunisien qui signe des œuvres partout dans le monde et dont la cote est très élevée.

En amont, l’administration du Tourisme a consulté plusieurs artistes sur la base d’un brief en leur demandant de proposer des idées de ce que pourrait être à l’avenir la signature pays accompagnant toute action de communication ou de marketing du tourisme tunisien.

« La tache de concevoir le logo du tourisme a toujours été attribuée à des agences internationales, rappelle le ministre, Mohamed Ali Toumi. Nous avons voulu un logo en rupture avec le passé mais qui préserve nos racines et nous projette vers l’avenir de notre tourisme, un national brand fait par un Tunisien qui nous représente et qui, en même temps, nous projette sur des marchés vers lesquels nous voudrions aller, là où il y a du business ».

Logo à l’état brut

Le nouveau logo tel que présenté est encore à l’état brut et fera l’objet de déclinaisons multiples et d’adaptations qui seront réalisées par une agence de communication. Pour la petite histoire, le travail d’El Seed est bénévole. Le ministère du Tourisme, en retour, l’a nommé ambassadeur du tourisme tunisien car là où il passe dans le monde, il n’hésite jamais à faire la promotion de son pays d’origine.

El Seed sera également convié aux événements futurs organisés par le tourisme tunisien afin de lier la destination à son art, connu également sous l’appellation de « calli-graffiti ».

Cette nouvelle approche en matière de communication est cependant loin d’avoir fait l’unanimité en Tunisie où l’opinion publique semble ne pas l’avoir acceptée. Dans les rangs des professionnels du tourisme également, les avis sont très partagés entre ceux qui apprécient la travail de calligraphie effectué et ceux qui le trouvent au contraire en déphasage par rapport à leur vision de la chose.

##dt20##

Il y a ceux qui ont applaudi cette nouvelle approche totalement hors des sentiers battus et salué son originalité, et ceux qui, au contraire, ont considéré qu’il n’était pas représentatif de l’image que l’on veut donner du tourisme tunisien, qu’il transmettait des ondes négatives et que l’usage du noir à outrance était trop lugubre.

Ce qui a fait dire à un commentateur sur la toile: « on veut du sang neuf pour notre tourisme, on veut le révolutionner, mais dès lors que quelque chose d’innovant est présenté, il est immédiatement descendu en flamme sur les réseau sociaux ».

Pire encore et à peine quelques heures après sa présentation officielle, certains ont commencé à lancer une pétition pour son annulation. L’avenir nous dira s’il résistera ou pas à la pression populaire.

D.T

##gl##

 Lire aussi à propos d’El Seed:

El Seed: un Travel d’Or en tant « qu’ambassadeur de l’année »

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.