tourisme-ministres-tunisie
Fil info

Au ministère du Tourisme, René Trabelsi passe le relais à Mohamed Ali Toumi

Au ministère du Tourisme, René Trabelsi passe le relais à Mohamed Ali Toumi

tourisme-ministres-tunisie

Passation officielle ce matin entre le ministre du Tourisme et de l’Artisanat sortant et le nouveau qui a saisi l’occasion pour annoncer la couleur de son mandat.

Le rituel est immuable mais n’en demeure pas moins riche en émotions: au siège du ministère du Tourisme et de l’Artisanat ce matin, René Trabelsi a passé le flambeau à Mohamed Ali Toumi.

« Vous allez me retrouver bientôt du côté de la profession, je reste disponible, je reviendrai au ministère pour le travail et pour prendre un café » lance d’entrée René Trabelsi, pour signifier à tous ceux qui ont déclaré le regretter qu’il ne sera finalement pas bien loin.

Et en guise de conclusion à son mandat de 16 mois en tant que ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi se réjouit certes d’avoir dépassé les objectifs fixés de 9 millions de touristes, mais ne cache pas son amertume par rapport aux freins qu’il a rencontrés. « Si l’on veut avancer dans notre pays, nous devons casser l’obstacle de l’administration et de ses difficultés, ce n’est pas possible de continuer comme çà avec toutes ces taxes et ces autorisations exigées ».

passation-tourisme-tunisie

Le ministre sortant évoque à titre d’exemple le grand salon de l’aérien qui débute à Djerba cette semaine. « Cela fait une année que l’on travaille sur le dossier, c’est un événement que nous avons retiré à un autre pays, et on leur demande de payer pour chaque décollage de show aérien » a-t-il déploré.

Côté hôtellerie, René Trabelsi a tenu à casser l’image de « mauvaise qualité des hôtels en Tunisie », affirmant que la Tunisie disposait de beaucoup d’unités de grande qualité. « Ce sont malheureusement certains clients qui ne sont pas de qualité, quand ils réservent pour deux personnes et qu’ils débarquent à cinq, c’est normal que l’hôtel ne suive pas ».

« Ce beau monde va me manquer » a-t-il lancé en conclusion, « j’ai été très heureux de travailler au ministère du Tourisme et de l’Artisanat, il y a des hommes et des femmes exceptionnels à qui il faut juste donner du travail ! »

ceremonie-passation-tourisme

Mohamed Ali Toumi annonce la couleur

Le nouveau ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Ali Toumi, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. D’emblée, il a lancé un message qui doit être lu au premier et au second degré: « esprit de collaboration dans le respect et la discipline » a-t-il martelé à plusieurs reprises.

« C’est vrai que je viens moi aussi de l’autre côté, c’est à dire de la profession, mais je suis convaincu que l’on ne peut pas avancer sans l’Etat; l’administration du Tourisme a initié le secteur dans les années 60 et 70, il faut donc continuer à travailler la main dans la main ».

med-ali-toumi

Le nouveau ministre a en tout cas annoncé la couleur: « nous allons nous attaquer aux vrais dossiers (…) Je n’ai aucun préjugé avec personne (…). Je promets de replacer le tourisme à la place qu’il mérite et de poursuivre par exemple ce que René a fait pour Djerba… si on peut aussi y rajouter Kerkennah » a-t-il lancé sur une pointe d’humour en faisant allusion à sa ville d’origine.

Interrogé par un journaliste sur son programme, le nouveau ministre du Tourisme a déclaré qu’il l’annoncera bientôt aux médias après en avoir débattu avec les autres membres du gouvernement, soulignant que la différence entre René et lui, c’est que son prédécesseur est arrivé dans un gouvernement sortant alors que lui arrive dans un gouvernement entrant.

Ce qui lui donnera donc de toute évidence une latitude d’agir en profondeur avec le temps nécessaire.

H.H

ministres-tourisme-tunisie

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.