marché algérien
Fil info

Marché algérien : une croissance de 5% prévue pour 2019

Marché algérien : une croissance de 5% prévue pour 2019

marché algérien

La Tunisie demeure la première destination des Algériens, un positionnement maintenu et confirmé d’une saison à l’autre. Les résultats de 2018 sont exceptionnels avec des entrées algériennes s’élevant à 2.726.957 personnes.

Ce record a été enregistré malgré la baisse des entrées durant les mois de mai, juillet et août selon Foued El Oued, représentant de l’ONTT en Algérie. D’autres problématiques ont également marqué l’année 2018 comme l’augmentation des tarifs de 30 à 35% et la réduction du contingent alloué au marché algérien. Tout cela, bien qu’il n’ait pas affecté les résultats en globalité, a mené à une baisse des entrées algériennes pendant l’été.

Programmation aérienne

Le représentant de l’ONTT a fait remarqué lors du dernier séminaire des représentant de l’ONTT à l’étranger que le transport aérien ne représente que 10% du mode de transport des touristes algériens. Pour la programmation aérienne des vols réguliers de l’hiver 2018-2019, elle compte 32 vols réguliers répartis sur 18 assurés par Tunisair, 11 par Air Algérie et 3 par Nouvelair.

L’état du Booking s’annonce très promoteur, sachant que le marché algérien est considéré comme de dernière minute. En somme, les objectifs de la saison hivernale 2018/2019 est d’atteindre 1.146.000 entrées.

La programmation aérienne prévisionnelle de l’été 2019 prévoit 32 vols réguliers, soit le même programme de l’été 2018. Quant aux vols charters qui seront assurés par Tunisair, il y aura 9 rotations à partir d’Alger du 1er juillet au 19 septembre 2019 et 10 rotations à partir d’Oran du 16 juillet au 17 septembre 2019.

Foued El Oued a n’a pas écarté la possibilité de mettre 2 rotations entre Alger et Monastir (opération ponctuelle) à partir du mois de mars 2019.

Un été qui promet

L’été 2019 s’annonce prometteur selon l’avis du réseau de vente. En effet, les prévisions pour l’été 2019  tablent sur 1.210.000 entrées, soit une augmentation de 10 % par rapport à l’été 2018. Pour l’ONTT, l’objectif global de 2019 est d’atteindre 2.850.000 de touristes algériens, soit une augmentation de 5 %.

Le représentant de l’ONTT a dans le même contexte relevé certaines problématiques qui entravent la promotion de la destination. Il a en effet appelé tous les intervenants à travailler la main dans la main pour les résoudre. Il s’agit tout d’abord des difficultés pour les agences de voyages d’effectuer des virements d’argent à leurs partenaires tunisiens par les canaux légaux. Puis, il y a le problème de réduction du contingent alloué au marché algérien et le manque de disponibilité au niveau des hôtels durant la haute saison. Il a également souligné la dégradation des conditions de passage au niveau des postes frontaliers (manque de postes de contrôle douane et police, absence d’aires de jeu et repos…). Dernière problématique, c’est l’absence de vols charter vers Monastir.

K.C

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.