Fil info

La grande offensive du Groupe Chaabane dans l’hôtellerie tunisienne

La grande offensive du Groupe Chaabane dans l’hôtellerie tunisienne

Dans le quartier des Berges du Lac 2 à Tunis, le Groupe Chaabane Frères vient d’annoncer la couleur dans le secteur de l’hôtellerie. Son premier établissement a officiellement ouvert ses portes et répond au doux nom d’Avani Les Berges du Lac Tunis Suites. Sauf qu’il ne s’agit là que d’une entrée en matière, car il s’avère que le tourisme s’apprête à devenir l’un des nouveaux fers de lance de cette holding familiale.

Chambre de l’hôtel Avani qui vient d’ouvrir aux Berges du Lac 2 à Tunis (180 lits au total).

A peine l’Avani fonctionnel que déjà se profile un autre établissement dans le même quartier. Les travaux de construction du gros oeuvre auraient même atteint 60% d’avancement. Construit par la société Tredco, filiale du groupe, ce deuxième hôtel 5 étoiles avec une capacité de 320 lits (90 millions de dinars d’investissement) disposera d’une salle de conférence de 1000 places. Il devrait également porter une enseigne internationale, très probablement Mercure du groupe Accor, même si rien n’est encore officiel.

Maquette du futur hôtel de la société Tredco appelé à porter l’enseigne Mercure lors de son ouverture prévue fin 2020.

Le groupe Chaabane était connu jusqu’à présent pour opérer dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics. Il s’est fait connaître du grand public avec le lancement des deux fameux Tunisia Mall, temples du shopping aux Berges du Lac (et bientôt dans d’autres quartiers de la capitale et ailleurs dans le pays). Il est également présent dans le secteur du tourisme de santé avec la clinique Myron (Berges du Lac 2) dont 70% des patients sont étrangers.

Projet du futur Tunisia Mall à Hammamet.

En 2015, le groupe avait remporté le marché pour la construction d’un établissement qui fait parler de lui avant même son ouverture, le futur Anantara Tozeur. Point commun entre les labels Avani et Anantara, ils appartiennent tous les deux au groupe thaïlandais Minor Hotels avec lequel Maher Chaabane, président du groupe, a signé un partenariat portant sur un autre hôtel, cette fois-ci à Gammarth.

Sur le chantier de l’Anantara Tozeur construit par le groupe Chaabane pour le compte de la société Qatari Diar.

Sur le front de mer, le groupe, à travers une autre de ses filiales (société Carthage  Touristique), a en effet acquis un terrain de 45 mille m² pour la construction d’un hôtel de 500 lits de catégorie 5 étoiles, qui portera lui aussi l’enseigne Avani, en plus d’un projet de 18 villas intégrées et, surtout, d’un centre de congrès de 1500 places (130 MD d’investissements). Les études de réalisation sont achevées et les travaux devraient démarrer dès l’obtention des autorisations de bâtir. Anecdote : le coût moyen par chambre se situera entre 550 et 600.000 dinars.

Maquette du futur Avani à Gammarth.

A quelques km de là, un autre projet adjacent à la Marina de Gammarth est également en cours. Il s’agit d’un hôtel de 500 lits qui sera bâti sur un terrain de 50 mille m² et qui comprendra 30 villas ainsi qu’un centre commercial annoncé comme étant « de très haut de gamme et intégrant les plus grandes enseignes du monde ».

Projet d’hôtel et de centre commercial à Gammarth près de la Marina.

Mais les projets du groupe Chaabane ne s’arrêtent pas à Tunis. Le complexe Monastir Resort est un autre projet d’établissement qui sera  situé sur le front de mer à côté de l’aéroport international. Il s’étendra sur 30 mille m² et comprendra un hôtel de capacité de 500 lits, 7 villas et 80 appartements. Ceci aux côtés d’un autre projet à Hammamet qui devrait également placer la barre très haut.

Ces investissements du groupe sont certainement la volonté de mettre en place une stratégie d’intégration et de synergies entre les autres activités en rapport. Mais cela pourrait être aussi un indicateur qui ne trompe pas: l’hôtellerie a encore la capacité de générer des investissements lourds quand bien même les établissements de crédit font toujours le dos rond dès lors qu’on leur parle de tourisme.

Le groupe Chaabane semble donc prendre tout le monde à contre-pied et apporter la preuve que le tourisme au sens large en Tunisie a encore de beaux jours devant lui.

©Destination Tunisie

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.