hannibal-statue-tunis
Fil info

Statue d’Hannibal : les vrais objectifs d’un projet qui profiterait au tourisme

Statue d’Hannibal : les vrais objectifs d’un projet qui profiterait au tourisme

hannibal-statue-tunis

Hannibal Barca finira-t-il par avoir sa statue en Tunisie ? Depuis 1993, le projet de réalisation d’un monument dédié au conquérant et guerrier carthaginois est évoqué épisodiquement sans n’avoir pu se concrétiser jusqu’à présent.

La semaine dernière, le « Club Hannibal », rassemblant plusieurs personnalités ayant décidé de remettre à flot le projet, a été reçu au Palais de Carthage en présence du ministre de la Culture, Mohamed Zine El Abidine, et des membres du Conseil municipal de Carthage. Au président Béji Caid Essebsi, les membres du Club ont présenté une maquette d’une statue appelée à être érigée sur l’esplanade du Musée de Carthage.

Mongi Gueddas, hôtelier et président du Club, indique que la statue aura 7 mètres de haut et reposera sur un socle de 4 mètres. Il précise que la maquette présentée au président de la République n’est qu’une esquisse d’une grande statue, réelle cette fois-ci, qui devrait voir le jour d’ici la fin de l’année.

« Notre but, c’est d’organiser un événement grandiose pour accompagner l’installation de cette statue, en invitant par exemple des généraux des pays traversés par Hannibal lors de son épopée » explique Mongi Gueddas. « Ce sera aussi une manière d’honorer les militaires lors d’un événement qui soit à la hauteur de la réputation d’Hannibal 2200 ans après sa mort ».

Mongi Gueddas, reçu au Palais de Carthage le 26 mars dernier.

Le président du Club rappelle au passage que la sépulture du guerrier se trouve en Turquie actuelle sur un site qui n’est pas à la hauteur de son histoire. « Nous avions tenté de ramener il y a 25 ans la dépouille, mais sans succès » rappelle-t-il.

Sur le plan touristique, nul doute qu’un tel monument serait en mesure de générer plus d’attractivité et constituer un élément complémentaire dans la promotion de la destination.

Pour l’heure, le projet de statue d’Hannibal a suscité une grosse polémique sur les réseaux sociaux, les membres du Club Hannibal ayant été lourdement critiqués pour le choix de la maquette et de sa taille. Mongi Gueddas assure qu’il ne s’agissait que d’une esquisse et qu’il travaille déjà au projet final qui sera nettement plus imposant.

©Destination Tunisie

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.