fi2t
Flash info

Après les dérapages de sa manifestation, la Fi2T fait amende honorable

Après les dérapages de sa manifestation, la Fi2T fait amende honorable

fi2t

La Fédération interprofessionnelle du tourisme, Fi2T, a condamné les déclarations intempestives de certains des participants lors de son sit-in de revendications organisé le 4 juin à la Kasbah.

Le Conseil d’Administration de la Fi2T s’est réuni hier afin d’évaluer l’action de sit-in réalisée par ses adhérents, le jeudi 4 juin à la Kasbah, et des suites à donner.

Celle-ci avait pour objectif d’appuyer les demandes de soutien exceptionnel auprès du gouvernement en faveur du secteur touristique. Sauf que cette manifestation a été l’occasion pour certains de déborder et lancer des slogans dépassant les limites de la bienséance et du respect des personnes.

##dt20##

« Nous comprenons le désarroi et même la colère que la situation actuelle peut générer. Mais certains dépassements verbaux lors du sit-in nous ont été rapportés et sont inadmissibles » a admis la Fi2T dans un communiqué rendu public aujourd’hui signé par son président, Houssem Ben Azouz.

Le syndicat professionnel a dit « regretter et condamner fermement les quelques dépassements verbaux exprimés lors de notre sit-in par certains individus », précisant que ceux-ci « ne représentent pas notre organisation ».

En tout état de cause, elle a clairement et sans détour « condamné fermement ce genre de propos injustifiés et contraires aux bonnes pratiques syndicales », ajoutant que « ces propos ne représentent en aucune manière les positions officielles de notre organisation ».

##gl##

Plus encore, la Fi2T a déclaré qu’elle est « peut être en désaccord avec des orientations ou des décisions gouvernementales ou ministérielles et l’exprime mais ne peut cautionner les dépassements injustifiés ». Elle a « ses droits syndicaux garantis par notre constitution », précisant bien  « dans le respect des représentants de notre gouvernement, de notre autorité de tutelle ou de nos confrères d’autres organisations syndicales ».

Et comme pour prévenir qu’elle ne tolérera plus ce genre de dépassement, elle a affirmé qu’elle « n’hésitera pas à traduire tout adhérent(e) devant son conseil de discipline en cas de manquement à ces règles ».

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.