toumi-mohamed-ali
Fil info

Mohamed Ali Toumi remet les pendules à l’heure : « un touriste qui ne sort pas de l’hôtel n’a pas de sens »

Mohamed Ali Toumi remet les pendules à l’heure : « un touriste qui ne sort pas de l’hôtel n’a pas de sens »

toumi-mohamed-ali

Le ministre du Tourisme rappelle ce qu’il avait déjà annoncé concernant les procédures d’arrivées de touristes cet été en Tunisie.

Les touristes ne seront pas placés en confinement à leur arrivée en Tunisie et ne seront pas empêchés de quitter leur hôtel de résidence. Mohamed Ali Toumi, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, l’a une nouvelle fois confirmé aujourd’hui sur les ondes de la radio Shems FM.

Cette (re)mise au point intervenait 24h après une déclaration polémique de Nissaf Ben Alaya, directrice de l’Observatoire des maladies nouvelles et émergentes au ministère de la Santé, qui avait parlé de mettre en place des « circuits contrôlés » pour les touristes.

##dt20##

Cette déclaration, jugée par les opérateurs touristiques comme totalement farfelue, avait déclenché une vive polémique dans les milieux professionnels mais aussi auprès des TRE. « Un touriste qui ne sort pas de l’hôtel n’a pas de sens » a admis le ministre du Tourisme, lequel a toutefois indiqué que les détails relatifs aux procédures exactes qui seront appliquées cet été seront annoncées le 14 juin prochain, correspondant à la dernière journée de la 3e étape du déconfinement progressif engagé en Tunisie depuis le 4 mai.

A la question de savoir pourquoi attendre encore alors que les professionnels du tourisme aussi bien en Tunisie qu’à l’étranger s’impatientent et ont besoin de visibilité, Mohamed Ali Toumi explique tout d’abord que le Comité scientifique penche encore sur l’étude de la situation. Ensuite, l’erreur pour lui serait d’annoncer une décision pour ensuite se rétracter, ce qui décrédibiliserait l’image de la Tunisie.

##gl##

La question reste par exemple de savoir s’il y aura des tests PCR qui seront effectués sur les arrivants ou pas, s’ils seront disponibles en quantité suffisante ou pas, etc. Une certitude en tout cas: l’Etat ne prendra pas en charge les éventuels tests dont le coût sera supporté par les voyageurs. « Nous sommes en train de réfléchir sur la meilleure décision à prendre » a-t-il déclaré, insistant sur le fait qu’il n’y aura « pas de confinement pour les touristes ».

D.T

Lire aussi sur le même sujet:

Reprise du trafic aérien: voici la date et l’approche proposées par le ministre du Tourisme

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.