reservations-aeroport
Fil info

Coronavirus : les T.O français reportent au 15 mai 

Coronavirus : les T.O français reportent au 15 mai 

reservations-aeroport

Les Français ne se remettront pas à voyager avant le 15 mai prochain. Et le Syndicat des tour-opérateurs n’exclut pas un nouveau report.

Pas de touristes français en Tunisie avant le 15 mai dans le meilleur des cas. Outre la fermeture du trafic aérien entre la Tunisie et la France et l’arrêt total des réservations, les agences de voyages et les établissements hôteliers tunisiens suivent de très près tout ce qui se passe dans l’Hexagone, dans l’espoir d’une quelconque embellie. L’évolution de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus et les décisions prises par les tour-opérateurs français sont des indicateurs de la tendance du marché au cours des prochains mois.

Les Français ne se remettront pas à voyager avant le 15 mai. Cette décision a été annoncée par le Seto (Syndicat des Entreprises du Tour Operating). Au total, 350.000 clients de tour-opérateurs sont concernés par le report de tous les départs au 15 mai au lieu de fin avril toutes destinations confondues.

Le Seto a expliqué dans un communiqué publié le 30 mars que les circonstances inévitables et exceptionnelles et les dernières décisions en matière de restrictions de voyages justifient une telle décision. Les tour-opérateurs se chargent d’informer les agences de voyages dans les meilleurs délais et de répondre à leurs interrogations.

Un éventuel nouveau report le 15 avril

Ces mesures pourront évidemment être modifiées à l’avenir en fonction du développement de la situation et dans un souci de l’intérêt de la clientèle, des agences de voyages et des T.O selon le Seto. Une prochaine réunion mi-avril pourrait décider d’un éventuel nouveau report.

En tout cas, les voyages organisés, les séjours tout compris et les prestations indépendantes comme les hébergements ou locations de voiture qui auront été annulés à compter du 1er mars et jusqu’au 15 septembre pourront être reportés sur une période de 18 mois au moyen d’un avoir qui a été créé sur ordonnance du gouvernement français.

Il est à noter que cet avoir pourra bénéficier non seulement aux agences de voyages mais également aux tour-opérateurs, aux hôteliers, aux campings et aux associations de tourisme social et solidaire. De ce point de vue, ces derniers pourront proposer contre un avoir une prestation équivalente ou d’un montant supérieur, sinon plusieurs séjours d’un montant inférieur. Si le client n’utilise pas son avoir, il pourra obtenir un remboursement. Le Seto précise que cet avoir ne s’applique pas aux services de transport sec.

En ce qui concerne les croisières et leurs clients, le report des départs peut être adapté en fonction des contraintes des compagnies maritimes et fluviales.

K.C

Lire aussi:

Orly, base de départ des touristes vers la Tunisie, a fermé

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.