chambres-confinement-tunisie
Fil info

6000 chambres pour les confinés et le corps médical, annonce la FTH

6000 chambres pour les confinés et le corps médical, annonce la FTH

chambres-confinement-tunisie

La Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH) annonce que la profession a mis à la disposition des confinés et du corps médical une capacité de plus de 6000 chambres et ce dans le cadre de sa contribution à la lutte contre le coronavirus.

De plus en plus de chambres d’hôtels mises à la disposition des autorités sanitaires. La FTH a annoncé hier soir avoir atteint un total de 6230 chambres destinées à héberger non seulement les voyageurs venant de l’étranger mais également les soignants en première ligne de la lutte contre le coronavirus actuellement.

Ces chambres sont fournies de manière gracieuse et volontaire par les hôteliers, tandis que le ministère de la Santé se charge de leur gestion, de l’acheminement des repas aux résidents, de la décontamination, etc.

C’est dans la zone de Monastir-Skanès que le plus grand nombre de chambres a été comptabilisé (avec un total de 1520), suivie par la zone du Cap-Bon (1370) puis celle de Djerba-Zarzis (1040). Viennent ensuite Tozeur-Douz (697), Sousse (700), Tunis et environ (575) et Sfax (168 chambres).

hotels-confines

Source: FTH

De son côté, le groupe Almia a annoncé avoir ouvert exceptionnellement son hôtel Andalucia Beach à Bizerte pour le staff médical de l’hôpital Abderrahmen Mami. Une équipe de 40 personnes sera également en confinement au sein de l’établissement a annoncé la direction.

Selon les procédures appliquées par les autorités tunisiennes, tout arrivant de l’étranger actuellement ne présentant aucun signe de la maladie est placé en confinement obligatoire dans un hôtel pour une quatorzaine.

##dt20##

Cependant, et au vu du flux important de voyageurs arrivés ces derniers jours, la capacité disponible s’était avérée insuffisante poussant les autorités à se rabattre sur d’autres modes d’hébergement moins confortables, ce qui avait entraîné une vague de protestations ayant fait grand bruit.

Le ministre du Tourisme, Mohamed Ali Toumi, a annoncé hier, lors d’une intervention télévisée, qu’un accord avait été conclu sur la mise en place d’une convention régissant l’opération noir sur blanc. Ce sont les gouverneurs qui signeront cette convention avec les propriétaires d’hôtels, laquelle énumère les conditions d’hébergement dont notamment un avenant au contrat d’assurance de l’hôtel convenu avec la FTUSA (Fédération tunisienne des sociétés d’assurance) pour couvrir les risques supplémentaires pouvant survenir lors de cette opération.

D.T

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.