amadeus-tunisie
Fil info

Amadeus Tunisie remet des diplômes au premier vivier de formateurs certifiés

Amadeus Tunisie remet des diplômes au premier vivier de formateurs certifiés

amadeus-tunisie

Pour mettre un terme à l’anarchie s’étant installée depuis un moment en matière de formation professionnelle sur l’outil Amadeus, la filiale du groupe Tunisair, spécialisée dans la gestion des services de voyage, a conçu une formation certifiante au profit de formateurs proposés par les instituts. Les premiers diplômes ont été délivrés le 30 janvier aux premiers formateurs certifiés.

Lors d’un rendez-vous organisé par Amadeus à Tunis, l’entreprise a remis les premiers diplômes certifiant l’habilité des formateurs des instituts concernés à dispenser aux élèves des formations sur l’outil Amadeus. Cette formation certifiante a été créée suite à un constat dressé révélant que certaines parties non habilitées se permettent depuis un moment déjà de donner des formations sans avoir ni les compétences requises, ni l’autorisation du GDS.

amadeus-tunisie

« Nous étions face à deux problèmes essentiels: d’abord, ces organismes ne font que vendre du rêve aux élèves puisqu’après l’obtention de leurs diplômes, non reconnus, ils ne peuvent pas accéder au marché de l’emploi », a expliqué Chaker Mrabet, directeur général d’Amadeus Tunisie, et d’ajouter : « De plus, ces gens-là étaient en train d’altérer l’image de notre entreprise. Nous avons donc décidé d’agir afin de mettre un terme à cette situation à travers la création de cette certification de formation reconnue par nos soins ».

amadeus-tunisair

Chaker Mrabet, directeur général d’Amadeus Tunisie : « Créer une  certification reconnue ».

Convention avec les instituts de formation

Afin de concrétiser cette décision, Amadeus Tunisie a proposé la mise en place d’une convention avec les instituts en vertu de laquelle les instructeurs d’Amadeus ou bien les formateurs formés et certifiés sont les seuls habilités à prodiguer des formations et des cours sur l’outil Amadeus. « Nous avons proposé la convention à plusieurs instituts publics et privés. Plusieurs d’entre-eux ont d’ores et déjà envoyé leurs demandes pour la signer. La première a été paraphée avec l’IHET (Institut des hautes études touristiques de Sidi Dhrif). Ensuite, nous avons reçu la demande de l’Institut supérieur des métiers du tourisme Kerkouane de Hammamet. Par la suite, nous avons reçu la demande de l’institut privé Pascal » a précisé le directeur général du GDS.

agent-voyages-amadeus

La FTAV représentée à l’événement Amadeus Tunisie à travers Hatem Salhi et Ali Hanfi.

La convention a pour objet d’accorder à l’organisme la possibilité de mettre en place des formations certifiantes au profit de ses apprenants suite à un examen assuré par Amadeus. Les types de formations portent sur l’initiation au système central Amadeus et le ticketing Amadeus. Avant cela cependant, Amadeus s’occupe de former les formateurs et de les qualifier pour qu’ils puissent assurer les cours aux élèves des instituts concernés sur le système Amadeus.

Un suivi pour assurer la qualité des formations

Amadeus Tunisie ne se contente pas uniquement de former les formateurs, mais elle s’engage également à contrôler les formations données par les formateurs et évaluer les certifications. A ce propos, elle organise dans ses salles de formation et selon un planning préalablement convenu avec l’organisme un examen pour les apprenants et pour les formateurs.

amadeus-direction-generale

Pousser vers la création d’un cadre juridique

Amadeus engage par ailleurs une réflexion de fond pour l’intégration du module Amadeus dans le cursus de formation sur les agences de voyage. « Il s’agit d’un outil incontournable pour pouvoir travailler dans les agences de voyage », a expliqué Chaker Mrabet. En effet, le GDS a invité le 30 janvier le ministère de la Formation professionnelle, le Cenaffif (Centre national de formation de formateurs et de l’ingénierie de formation), l’Agence de formation dans les métiers du tourisme (AFMT), ses partenaires historiques comme la FTAV, l’IHET Sidi Dhrif, l’ISFMT Kerkouane Hammamet et les autres représentants des instituts de formation ainsi que Olfa Ben Ouda Sioud, présidente de l’Université de Carthage, dans le but de les impliquer dans cette réflexion et pousser vers la création d’un cadre juridique approprié.

K.C

Lire aussi sur le même thème :

Amadeus annonce l’intégration de NDC au sein de Selling Platform Connect

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.