meddeb-ahmed-ONTT-pologne
Fil info

Ahmed Meddeb : «Un plan pour dissiper les craintes liées aux voyages en Tunisie» 

Ahmed Meddeb : «Un plan pour dissiper les craintes liées aux voyages en Tunisie» 

meddeb-ahmed-ONTT-pologne

Si dans les rangs de la profession, on attend beaucoup de l’incoming en provenance de l’Europe centrale et de l’est de manière générale, la Pologne devrait encore faire office de bon élève cet été.

De Varsovie, Ahmed Meddeb, représentant de l’ONTT dans ce pays, confirme que le marché est porteur d’espoir, d’autant que nombre d’actions s’y préparent.

 

Situation de l’épidémie en Pologne:

Au 25 mai 2020, 21 440 cas de COVID-19 ont été identifiés. 996 personnes sont mortes du coronavirus. Pour une population d’environ 38 millions d’habitants, la Pologne compte l’un des plus faibles taux par million d’habitants en Europe.

Une stratégie de déconfinement en 4 étapes a été mise en place par le gouvernement polonais permettant ainsi une reprise des activités économiques dès le 25 avril 2020. Les hôtels et les centres commerciaux ont repris du service le 4 mai suivant un protocole sanitaire basé essentiellement sur les mesures universelles de prévention, principalement la distanciation physique et le port de masque.

Au 18 mai 2020, les restaurants et autres activités de divertissement ont été autorisées à reprendre leurs activités. Le fait marquant est le comportement du Polonais qui a tout de suite repris ses habitudes de consommation et on a observé un retour presque à la normale avec des terrasses occupées et une socialisation dans le respect des normes mises en place.

##gl##

Reprise imminente de l’aérien:

Les vols domestiques reprendront le 1er juin 2020. Les contrôles aux frontières polonaises sont maintenus jusqu’au 12 juin et les connexions aériennes internationales sont suspendues jusqu’au 6 juin. L’ouverture des frontières se fera en harmonie avec les décisions de la commission européenne à partir du 15 juin mais principalement avec les pays ayant pu contenir la pandémie. Des ouvertures anticipées pourraient être envisagées avec les Pays Baltes et des pays du Višegrad (Hongrie, Slovaquie et République tchèque).

« L’économie polonaise devrait être la moins touchée dans la zone de l’UE par la pandémie de Covid-19 ».

Le virus a certainement mis fin à environ trois décennies de croissance économique ininterrompue en Pologne. Selon les prévisions économiques de la Commission européenne publiées le 6 mai, l’économie polonaise chutera de 4,25% en 2020, dû essentiellement à la perte de confiance des consommateurs, l’augmentation du taux de chômage et la baisse des exportations liées aux ralentissements des économies des autres Etats membres de l’UE. Cependant, la tendance s’inversera et l’économie devrait rebondir de 4% en 2021.

« L’économie polonaise chutera de 4,25% en 2020, dû essentiellement à la perte de confiance des consommateurs »

Pour protéger son économie et le pouvoir d’achat des Polonais, des mesures spéciales ont été décidées pour les entreprises et les particuliers. Les entreprises touristiques ont bénéficié d’aides ciblées visant principalement à maintenir les postes d’emploi et éviter les licenciements massifs.

##dt20##

Pour développer la demande et redynamiser le tourisme domestique qui accuse une chute de 65 % de ses recettes depuis le début de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement polonais va remettre à 7 millions de citoyens un chèque vacances d’une valeur de 1000 PLN (env. 220 €) pour les employés dont le revenu mensuel brut est inférieur à 5200 PLN (env 1.150 €). Un programme financé à 90% par le budget de l’État, 10% à la charge de l’employeur et dont le coût est estimé à 7 milliards de PLN (env 1.5 milliards €).

La Tunisie, qui a enregistré environ 110 mille touristes polonais en 2019, était bien positionnée durant la période pré Covid19 avec une évolution nette de ses ventes en first minute. A cette date, la plupart des T.O ont annoncé l’annulation de leurs opérations jusqu’au 20 juin 2020 espérant une décision imminente de l’ouverture des frontières et la reprise en premier lieu sur les destinations européennes, principalement la Grèce.

ahmed-meddeb-tourisme-tunisie

« Les T.O n’ont jamais exclu la possibilité de reprendre leurs opérations sur la Tunisie pour la saison été 2020 dès, bien évidemment, l’ouverture bilatérale des frontières et l’entente sur les mesures restrictives à adopter ».

Une prédisposition de reprise basée essentiellement sur une connaissance de la situation réelle permise grâce à un relais d’information quasi-quotidien de la situation épidémique en Tunisie et des mesures entreprises par les autorités tunisiennes.

Les associations professionnelles ont aussi été très sensibles par rapport à ce qui se passe en Tunisie et ont permis de relayer ces informations positives venant de la Tunisie et se sont ralliées aux voix appelant à mettre la Tunisie sur une short-list de destinations possibles pour 2020.

Le potentiel de la destination pourrait être amplifié aussi par le modèle particulier adopté sur le marché polonais et basé sur la consolidation des vols. Un modèle expérimenté durant toutes les crises passées et ayant toujours représenté une opportunité pour les opérateurs, leur permettant une prise de risque maîtrisée et une flexibilité dans la programmation aérienne garantissant ainsi une reprise plus rapide et avec des trends très positifs.

En cette période de gestion de crise, il faut continuer à communiquer et intensifier les contacts et les opérations avec les principaux intervenants et opérateurs. L’objectif est de distinguer la Tunisie par un nouveau positionnement unique de par :

-Sa proximité géographique, la reprise se fera principalement sur les courts-courriers.

-Son climat et ses infrastructures touristiques et hôtelières. Les opérateurs privilégieront pour des soucis économiques les destinations avec les saisons étendues. Au programme, l’étalement de la saison été 2020 jusqu’au mois de novembre et l’enchaînement avec la programmation hiver. Djerba est déjà proposée par plusieurs opérateurs polonais pour la saison hiver 2020-2021.

-La capacité à offrir des vacances en toute sécurité. L’introduction du protocole sanitaire et le respect des normes de sécurité constitueront les arguments nécessaires pour réconforter les prescripteurs et les clients.

-L’aptitude de la destination à se réinventer et à diversifier ses expériences de voyages. La Tunisie offrira plus d’un produit répondant au changement radical des attentes de la clientèle.

ahmed-meddeb-ontt-varsovie

« Continuer à communiquer et intensifier les contacts et les opérations avec les principaux intervenants et opérateurs ».

Dans cet ordre d’idée et pour accompagner ce scénario de redémarrage de l’activité pour l’été 2020, un plan de communication ayant pour objectifs de dissiper les craintes liées aux voyages en Tunisie, de se positionner en tant que destination «Ready & Safe » et de relancer les réservations et stimuler la reprogrammation des voyages déjà reportés est développé et sera mis en place.

Un plan avec plusieurs vagues lancé conjointement avec nos partenaires, touchant les réseaux de ventes avec l’organisation de webinaires, sessions éducatives et famtrips pour réconforter les prescripteurs et leur donner tous les outils de vente nécessaires mais aussi des actions B2C dont l’objectif est de développer notre visibilité digitale par des opérations spéciales de celebrity endorsement à travers l’invitation d’influenceurs, instagrameurs et bloggeurs pour permettre une réactivité instantanée et du story telling relatant la situation en Tunisie.

 

Lire aussi sur le même thème:

Riadh Dkhili, ONTT Francfort: «En Allemagne, deux tiers des entreprises touristiques devraient faire faillite»

Wahida Jaiet : «malaise et incertitude des acteurs du tourisme au Royaume Uni»

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.