Fil info

A Djerba, TTS et Thomas Cook fêtent 50 ans de collaboration

A Djerba, TTS et Thomas Cook fêtent 50 ans de collaboration

C’est une longévité suffisamment rare pour être soulignée. L’agence de voyages TTS (Tunisian Travel Services) et le voyagiste Thomas Cook célèbrent cette année le 50e anniversaire de leur partenariat. A Djerba, où Thomas Cook France a choisi de tenir sa convention-réseau du 8 au 11 janvier 2018, l’occasion a été propice pour marquer symboliquement cette collaboration entamée en 1968 par le fondateur de TTS, feu Aziz Milad, avec le tour-opérateur qui s’appelait encore Neckermann à l’époque (avant de passer dans l’escarcelle du groupe Thomas Cook AG en 2001).

Un demi-siècle plus tard, le voyagiste demeure fidèle à son partenaire tunisien TTS, que ce soit pour ce qui concerne la partie réceptive ou pour la partie hébergement dans les hôtels du groupe. « Nous sommes le premier et l’unique partenaire du T.O et j’espère que nous le serons pour toujours » se plait à souligner Karim Milad, président de TTS.

Car Neckermann est sans aucun doute l’un des voyagistes qui aura fait l’âge d’or du tourisme allemand sur la Tunisie pendant de nombreuses années. Le patron de TTS rappelle pour l’anecdote que «l’hôtel Phenicia (à Hammamet ndlr) a été construit avec Neckermann à une époque où les T.O étaient à la recherche de lits et aidaient les hôteliers dans les années 70 ».

Au cours de ces 5 décennies, ce sont au total plusieurs millions de touristes qui sont venus à travers le T.O et qui ont été transportés par TTS. Les pics de clientèle furent réalisés en 2009 avec 520.000 clients et 450.000 l’année suivante.

Malgré tous les bouleversements qu’a vécu le tour-operating d’une part et la destination tunisienne d’autre part, Thomas Cook continue d’afficher sa pleine confiance en son réceptif historique et confirme même la multiplication par 4 des vols au départ de la France vers la Tunisie au cours de la prochaine saison été 2018. Cette annonce a été faite par Nicolas Delord, PDG de Thomas Cook France, à l’ouverture de la convention de Djerba qui a drainé 270 personnes entre cadres du voyagiste mais aussi son réseau de vente et les médias venus couvrir l’événement.

Karim Milad, président du groupe TTS, et Nicolas Delord (à dr.), PDG de Thomas Cook France à Djerba le 8 janvier.

« Après avoir fait le tour du monde, nous voici en Tunisie. Il fallait que l’on vienne pour que nos vendeurs voient ce qui se passe » a déclaré Nicolas Delord à Djerba. Comprendre par là qu’après la période d’orage que la Tunisie a traversée, il était nécessaire de rassurer le réseau de vente de Thomas Cook France en l’amenant sur le terrain pour s’enquérir de la situation de visu.

La convention Thomas Cook France a constitué bien évidemment l’événement touristique de ce début d’année à Djerba où la commissaire régionale au Tourisme, Amel Hachani, a mis les petits plats dans les grands pour que tout se déroule dans de parfaites conditions organisationnelles. En guise d’exemple, à leur arrivée, les congressistes  se sont vus offrir une collation de bienvenue dans un espace personnalisé au sein même de l’aéroport. A l’hôtel Sun Connect où loge la délégation, le hall d’entrée a été transformé en un véritable souk d’artisanat où des artisans avaient été invités à venir exposer leurs produits dans une ambiance bon enfant qui semble n’avoir laissé personne indifférent sous l’oeil attentif du maître des lieux, Mourad Mhenni.

Les présidents des fédérations professionnelles du tourisme, FTH et FTAV, se sont joints à l’événement TTS/Thomas Cook à Djerba.

Le hasard de la concordance des dates a fait en sorte que l’échéance marque également le 50e anniversaire du T.O Jet Tours, lui aussi créé en 1968 et entré dans le giron du groupe Thomas Cook France en 2008. Et du côté de TTS également, un autre anniversaire a été célébré, celui des 50 ans de son hôtel Sentido Djerba Beach, qui ouvrit sous le nom de Bousten avant d’être intégré en 1988 au groupe Aziz Milad.

©Destination Tunisie

Soirée Thomas Cook France à l’hôtel Sentido Djerba Beach le 8 janvier 2018

De droite à gauche, Mourad Mhenni, Mohamed Ali Toumi, Khaled Fakhfakh et Karim Milad.

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.