Un nouveau venu dans le ciel tunisien en 2012 ? Reviewed by Momizat on . Un nouvel acteur pourrait faire son entrée dans le paysage du transport aérien en Tunisie. Une demande d'accord pour la création d'une compagnie aérienne tunisi Un nouvel acteur pourrait faire son entrée dans le paysage du transport aérien en Tunisie. Une demande d'accord pour la création d'une compagnie aérienne tunisi Rating: 0
Accueil » Fil aérien » Un nouveau venu dans le ciel tunisien en 2012 ?

Un nouveau venu dans le ciel tunisien en 2012 ?

Un nouvel acteur pourrait faire son entrée dans le paysage du transport aérien en Tunisie. Une demande d’accord pour la création d’une compagnie aérienne tunisienne a été déposée fin juillet au ministère du Transport par l’homme d’affaires Mohamed Frikha, patron du groupe Telnet. La compagnie devrait porter le nom de Syphax Airlines et devrait faire de l’aéroport de Sfax-Thyna sa base opérationnelle. Le capital de l’entreprise devrait être de 10 millions de dinars tandis que les études techniques du projet ont été confiées à  un bureau d’études international.

Le promoteur de la compagnie estime être en mesure de démarrer ses activités d’ici le mois de mai 2012 s’il obtient les autorisations nécessaires. Son plan de flotte porte sur l’exploitation de deux Airbus A.319 qui auraient déjà  été commandés. Syphax Airlines a prévu d’opérer à  raison de 8 vols internationaux par jour au départ de l’aéroport de Sfax vers la France, l’Italie, la Belgique, la Libye, la Turquie et le Maroc.

Mohamed Frikha n’a pas exclu l’ouverture de lignes vers le Moyen-Orient et l’Amérique du Nord « en fonction de la dynamique économique que devra connaître la Tunisie » a-t-il précisé.

150 personnes devraient être recrutées pour le lancement de cette compagnie dont 80% de diplômés du supérieur.

Lire dans le même contexte :

L’impossible rêve des patrons sfaxiens

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page