vols-depart-tunis
Fil info

Trois vols aujourd’hui de Tunis: pourquoi et où vont-ils ?

Trois vols aujourd’hui de Tunis: pourquoi et où vont-ils ?

vols-depart-tunis

L’aéroport Tunis-Carthage va enregistrer trois vols commerciaux aujourd’hui en dépit de la fermeture du trafic aérien régulier pour cause de lutte contre l’expansion de l’épidémie de Coronavirus.

Trois vols vont être opérés aujourd’hui au départ de l’aéroport Tunis-Carthage. Il s’agit de vols de rapatriements destinés à évacuer les derniers non-résidents n’ayant pas réussi à trouver de places sur les avions ces derniers jours suite à la suspension de la quasi-majorité du trafic aérien de et vers Tunis.

Ces vols ont bénéficié d’une dérogation spéciale de la DGAC (Direction générale de l’aviation civile tunisienne). Le tout premier aura pour destination finale Washington. Il s’agit d’un Boeing 767 affrété par le gouvernement américain pour évacuer ses ressortissants via la compagnie Omni Air International avec un départ programmé à 10h30 qui fera escale à Shannon en Irlande.

Le deuxième vol sera opéré par Air France vers Paris-CDG. Ce Ferry Flight (arrivé vide) devrait redécoller à 15h00 de Tunis-Carthage avec 174 passagers à bord, essentiellement des bi-nationaux (Tuniso-Français) résidents en France dont une centaine acheminée de Djerba par bus cette nuit. Les billets sont à 250 euros (ou équivalent en dinars) disponibles sur les systèmes de réservation des agences de voyages ou au box de la compagnie française à l’aéroport. Le vol est annoncé plein mais la compagnie estime qu’il y aura toujours des no-shows (dans le jargon: passagers ne se présentant pas au départ).

Air France annonce par ailleurs qu’un tout dernier vol sera encore mis en place le lundi 30 mars au départ de Roissy (décollage à 11h30) et de Tunis à 15h00.

Le troisième vol prévu aujourd’hui décollera pour Montréal à 15h00 également (appareil Tunisair) pour évacuer les derniers touristes canadiens encore en Tunisie en collaboration avec l’ambassade du Canada en Tunisie.

Dans le sens des arrivées, le ministère des Affaires étrangères a fait part hier du rapatriement de 7270 Tunisiens de l’étranger depuis le 14 mars mais a ajouté que 1400 étaient encore bloqués dans plusieurs pays par manque de liaisons aériennes ou pour raisons administratives à l’exemple de ce groupe actuellement au Maroc qui avait l’intention de migrer clandestinement vers l’Europe. Les représentations consulaires tunisiennes dans les pays concernés vont bénéficier d’un budget spécial pour trouver des solutions a déclaré hier le chef du gouvernement face à l’ARP.

D.T

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.