Fil info

La vérité sur les arrivées touristiques européennes depuis le début de l’année 2016

La vérité sur les arrivées touristiques européennes depuis le début de l’année 2016

Au-delà des beaux discours que l’on entend ici et là concernant la soi-disant reprise de l’actitivé touristique en Tunisie, les chiffres officiels des entrées de non-résidents étrangers comptabilisés aux frontières sont sans appel: la descente aux enfers continue de plus belle, notamment pour ce qui concerne les touristes européens.

Les dernières statistiques révèlent en effet que depuis le 1er janvier 2016 et jusqu’au 10 juillet courant, les arrivées des touristes européens ont reculé de 33,7% par rapport à 2015 et de 55,3% par rapport à 2014. Autrement dit, la Tunisie a perdu la moitié de ses touristes en provenance du Vieux continent en l’espace de deux ans et ce suite notamment aux deux attentats du Bardo et de Sousse.

Concrètement, le 10 juillet 2014, la Tunisie avait déjà comptabilisé 1.231.000 entrées de non résidents européens, soit 43,5% du total des arrivées d’étrangers. A la même date en 2016, on n’en comptait plus que 551.000, avec une part de marché de 33,7%.

Tous les marchés européens sont dans le rouge, à une exception près, les arrivées de touristes russes pour les raisons que l’on sait. Au 10 juillet 2016, on avait déjà recensé 219.000 Russes ayant passé leur vacances en Tunisie, soit une progression de 88%.

Mais mis à part cette clientèle et par rapport à 2015, les Français sont encore en baisse de 33%, les Allemands de 62% et les Italiens de 29%, sans parler des deux principaux marchés concernés par les restrictions de voyages qui baissent de 76% pour la Belgique et de 94% pour l’Angleterre.

©Destination Tunisie

Recettes et nuitées touristiques en chute libre

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.