Après le drame du Bardo, comment les T.O étrangers vont-ils se comporter avec la Tunisie ? Reviewed by Momizat on . « De la part du groupe Thomas Cook ainsi que de tous ses employés, je voudrais vous exprimer l’immensité de ma tristesse quant aux événements du 18 mars ». C’es « De la part du groupe Thomas Cook ainsi que de tous ses employés, je voudrais vous exprimer l’immensité de ma tristesse quant aux événements du 18 mars ». C’es Rating: 0
Accueil » Fil info » Après le drame du Bardo, comment les T.O étrangers vont-ils se comporter avec la Tunisie ?

Après le drame du Bardo, comment les T.O étrangers vont-ils se comporter avec la Tunisie ?

« De la part du groupe Thomas Cook ainsi que de tous ses employés, je voudrais vous exprimer l’immensité de ma tristesse quant aux événements du 18 mars ». C’est en ces termes que débute le courrier standard envoyé hier par le voyagiste à ses partenaires hôteliers tunisiens.

Thomas Cook, qui –sur le papier- témoigne de sa solidarité sans faille à l’égard de la Tunisie, ne cache pas son inquiétude quant à l’avenir de la destination. Il l’exprime sans détour dans la même lettre. « Nous le savons, ceci aura malheureusement très certainement des conséquences sur le tourisme ainsi que sur nos objectifs communs pour la Tunisie en tant que destination ».

Le groupe touristique confirme par ailleurs avoir suspendu toutes ses excursions sur Tunis jusqu’à nouvel ordre, estimant que « la santé et le bien-être de  [nos] employés et de [nos] clients est primordiale ».

Toutefois, le voyagiste indique que les séjours et les vols pour l’été restent inchangés car les clients désireux d’annuler devront se soumettre aux termes et conditions de vente. En tout état de cause, Thomas Cook demeure prudent au vu de l’absence de visibilité pour l’avenir. « Dans les prochaines semaines, nos acheteurs viendront en Tunisie pour discuter avec vous de comment surmonter cette situation ensemble » est-il souligné dans la même correspondance.

Des discussions qui cependant inquiètent les hôteliers qui craignent que les T.O demandent des rabais sur des prix déjà très bas et des offres spéciales pour encourager les ventes de séjour.

Selon certains observateurs, le fait que certains T.O disposent de leurs propres hôtels est une bonne chose. « A Djerba, vous pouvez être certains que TUI remplira coûte que coûte les 15.000 lits dont il dispose entre Magic Life, Robinson et autres » nous précise un hôtelier.

Quant aux rumeurs, elles vont déjà bon train à Sousse par exemple où l’information court qu’un grand groupe hôtelier local, sous le coup de la panique, aurait accordé des rabais de 50% à ses partenaires T.O. Info difficile à confirmer mais qui résume bien l’état d’esprit et les craintes suite à la nouvelle conjoncture touristique résultant de l’attaque terroriste du Bardo.

© Destination Tunisie

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page