mirage-djerid-ultra
Fil info

Ultra Mirage : ils veulent courir jusqu’à 100 km dans le désert tunisien !

Ultra Mirage : ils veulent courir jusqu’à 100 km dans le désert tunisien !

mirage-djerid-ultra

C’est l’histoire d’une aventure entamée il y a 7 ans : Ultra Mirage El Djérid est une course (à pied) extrême dont la 7e édition est confirmée pour le 1er octobre prochain. Ligne de départ: le décor du film Star Wars dans les environs de Nefta.

Rien n’arrête Ultra Mirage. La course dans l’une des zones les plus arides du désert tunisien continue de plus belle. Même le Covid des années 2020 et 2021 ne l’a pas empêchée de se dérouler aux dates prévues en dépit des restrictions sanitaires et des limitations de voyages. Ce n’est désormais plus qu’un lointain souvenir.

Ultra Mirage, c’est une compétition pour les passionnés, pour les sportifs qui aiment les extrêmes. Pas spécialement des professionnels, mais aussi beaucoup d’amateurs qui cherchent à relever des défis même les plus improbables.

Courses sur 50 ou 100 km

Depuis 2017, Amir Ben Gacem a lancé le concept en Tunisie: une course sur 50 ou sur 100 km. C’est au choix. Pour les plus téméraires, ce sera la deuxième catégorie. Et ne pensez pas qu’elle est destinée aux plus performants. Vous y trouverez des hommes d’un certain âge, des femmes voulant se surpasser. La moitié des coureurs sont Tunisiens, l’autre étrangers. Et parmi eux, 25% de femmes; tout un symbole.

ben-gacem-amir

Amir Ben Gacem, organisateur de la course Ultra Mirage El Djérid. 75% des participants sont en général des hommes et 25% des femmes. « Cette présence féminine constitue pour nous une fierté étant donné la difficulté de la compétition ».

Courir sous un soleil de plomb ou ballotés par les vents du désert. Quelles que soient les conditions, courir, toujours courir; non pas derrière un chrono ou pour figurer au Guinness Book mais pour passer la ligne d’arrivée sur ses deux jambes et se dire: je l’ai fait.

Cet événement sportif est également à forte connotation touristique. On attend cette année pas moins de 25 nationalités. A ce jour, 300 participants se sont déjà inscrits. Amir Ben Gacem est aux anges: il va battre le record de participation à l’épreuve et compte passer la barre symbolique des 400 coureurs. Il y croit car les Tunisiens s’inscrivent souvent à la dernière minute.

Coup d’envoi de la saison

Ultra Mirage, c’est le coup d’envoi d’une saison touristique dans le sud-ouest. La manifestation donne le ton. L’administration du Tourisme l’a d’ailleurs parfaitement saisi et soutient cette course pour ce qu’elle génère en visibilité et en image pour la destination. Karim Jatlaoui, directeur des Relations publiques à l’ONTT, confirme que l’apport à l’hôtellerie, aux agences de voyages et à l’artisanat est incontestable. Pour toutes ses raisons, l’Office apporte son aide logistique. Il s’attache aussi à faire connaître l’événement à l’étranger à travers ses représentations.

A ses débuts, la course avait permis de remplir la moitié d’un hôtel sur Tozeur. Cette année, il est fort probable que ce soit deux hôtels qui soient spécialement dédiés à l’événement. Car côté coureurs, on assiste aussi à une présence en force d’accompagnateurs sur les lieux : amis et familles viennent encourager leur participant. On vient courir en solo, mais aussi entre amis ou en équipes bien rodées à la chose.

Ultra Mirage est inscrit dans le calendrier des courses extrêmes à l’échelle internationale. Le site sur lequel elle se déroule participe à en faire un événement de premier plan capable de devenir une référence en la matière.

L’apport d’Assurances BIAT

Pour l’heure, outre l’ONTT, la société Assurances BIAT se démarque par un soutien inflexible à la course depuis déjà plusieurs années.

Cérémonie de renouvellement du partenariat entre Assurances BIAT et l’organisateur de la course.

Nejla Moalla Harrouch, directrice générale de la compagnie (à gauche sur la photo), y voit des valeurs partagées de défis, de personnes qui se surpassent pour atteindre leur objectif. Ceci tout en mesurant ce que cela engendre sur le plan touristique et pour les populations locales. La responsable qualifie même la manifestation de plus bel événement touristico-sportif en Tunisie. Et elle n’a pas tort.

H.H

Photo principale: archives Ultra Mirage

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.