demandes-touristiques-tunisie
Fil info

« La Tunisie étant ‘safe’, il y aura plus de demandes que d’offres » estime le ministre du Tourisme

« La Tunisie étant ‘safe’, il y aura plus de demandes que d’offres » estime le ministre du Tourisme

demandes-touristiques-tunisie

Deux vols touristiques en provenance du Luxembourg et d’Italie attendent l’autorisation des autorités tunisiennes pour entrer en Tunisie le 27 juin.

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Ali Toumi, se veut très rassurant quant à la relance de la saison touristique en Tunisie. Il l’a une nouvelle fois confirmé hier soir lors de son passage sur la chaîne de télévision Attessia TV sur laquelle il était invité. « La demande sur la Tunisie ne manque pas et elle pourra même dépasser l’offre » a-t-il déclaré, dissipant par là les craintes autour d’un été sans touristes.

Le ministre a indiqué qu’il y a beaucoup de demandes sur la destination tunisienne de la part tout d’abord des Algériens et des Libyens qui veulent entrer dans le pays pour y séjourner. Plusieurs autres marchés classiques sont également demandeurs, tels que les Français, les Italiens, les Allemands, les Belges, les Russes, les Tchèques et les Polonais. Mais cette liste n’est pas définitive et pourrait être encore allongée à indiqué le ministre.

##dt20##

Il a en effet prévu que l’offre touristique de la Tunisie sera inférieure par rapport à la demande en expliquant qu’après avoir subi le confinement, nombreux étaient celles et ceux qui voudraient sortir et se divertir. Il l’a expliqué aussi par le fait que les autres destinations ne sont pas encore prêtes et ne sont pas sécurisées et « Safe » comme la Tunisie. Un facteur qui va jouer en faveur de la destination tunisienne.

Deux vols touristiques le 27 juin

Dans le même contexte, le ministre du Tourisme a révélé qu’il a reçu une demande pour l’atterrissage en Tunisie le 27 juin de deux vols touristiques provenant du Luxembourg et de l’Italie, soit dès le premier jour de la réouverture programmée du ciel. Il a de même rappelé que l’Europe décidera après le 15 juin sur quels pays hors de l’Union européenne elle s’ouvrira.

La Tunisie, a-t-il assuré, figure en tête de la liste des pays ‘Safe’ sur laquelle les pays porteront leur choix. Et afin de débloquer la situation très rapidement, Toumi a indiqué qu’un grand travail de lobbying se fait actuellement, avec les ambassadeurs des pays européens en Tunisie et avec les ambassadeurs tunisiens dans les autres pays dans le but rouvrir leurs frontières avec la Tunisie, tout en prévenant que de judicieuses mesures préventives seront mises en place afin de protéger les Tunisiens et les touristes.

##gl##

Appel à augmenter les prix

Il a révélé sur un autre plan qu’il avait demandé aux professionnels du tourisme d’augmenter les tarifs et les prix de leurs prestations en considérant qu’il faut capitaliser sur le succès de la Tunisie dans la lutte contre l’épidémie COVID-19 et parce que le pays offre à ses clients un produit sécurisé. « Cela a un coût à payer. Et le T.O voulant protéger son client devra payer le prix approprié pour en profiter», a-t-il recommandé.

Kemel Chebbi

Lire aussi:

Mohamed Ali Toumi remet les pendules à l’heure : « un touriste qui ne sort pas de l’hôtel n’a pas de sens »

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.