accord-tuniso-suisse
Fil info

Accord tuniso-suisse sur le projet de tourisme durable Destination Sud-Est

Accord tuniso-suisse sur le projet de tourisme durable Destination Sud-Est

accord-tuniso-suisse

Un accord a été signé aujourd’hui par le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi, et l’ambassadeur de Suisse en Tunisie, Etienne Thévoz, sur la mise en œuvre et le soutien d’un projet de tourisme durable, Destination Sud-Est (DES-SE), financé par la Confédération suisse à hauteur de 12 millions de dinars.

Ce projet de tourisme durable a pour ambition de contribuer à l’attractivité du Sud-Est tunisien et à l’amélioration des revenus et conditions de vie de la population locale par le biais d’activités touristiques diversifiées. Il sera déployé principalement dans trois régions: le Dahar, l’île de Djerba et Ksar Ghilane.Déjà active dans le secteur touristique depuis 2014, la coopération suisse renforce ainsi son soutien en faveur d’un tourisme alternatif.

Le projet DES-SE fait suite à un premier projet nommé « Destination Management Organisation » (DMO) qui a déjà contribué à la structuration des acteurs du tourisme dans la région du Dahar de 2014 à 2019. La Suisse entend ainsi consolider les résultats obtenus au travers du DMO et répliquer l’expérience sur les sites voisins de Djerba et Ksar Ghilane pour diversifier et décentraliser le tourisme en Tunisie.

Le projet soutient les acteurs locaux qui mettent en œuvre des initiatives liées au tourisme, à la protection du patrimoine et au respect de normes environnementales. Au niveau national, il appuie la création de nouvelles formations professionnelles institutionnalisées dans le tourisme durable afin d’améliorer la qualité de l’offre touristique.

En parallèle, le ministère du Tourisme et de l’Artisanat a exprimé sa volonté d’adapter la législation et le cadre réglementaire aux besoins des prestataires afin de faciliter le développement du tourisme alternatif et durable.

Le projet DES-SE est mis en œuvre par la fondation indépendante Swisscontact sur mandat du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) de la Confédération suisse. Il s’étend sur une période de 4 ans et implique un large réseau de partenaires dont le Ministère du Tourisme et de l’Artisanat, l’Office National du Tourisme Tunisien et plusieurs fédérations professionnelles nationales et régionales.

(Communiqué)

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.