Fil info

Projet Green Hill Resorts: ouverture prévue en 2018

Projet Green Hill Resorts: ouverture prévue en 2018

Les travaux de réalisation du projet Green Hill Resorts à Beni M’Tir arrivent à leur dernière phase consistant à rallier l’hôtel à la source d’eaux thermales Salhine qui se situe à 3 km du site du projet.

Faiez Rouissi, promoteur de projet a affirmé à  Destination Tunisie.info que 85% des travaux sont bel et bien achevés. Un appel d’offres a été lancé début février pour l’exécution des travaux de la dernière étape avant l’ouverture de cette nouvelle unité touristique écologique et de SPA.

Il s’agit de mettre en place l’infrastructure de transfert des eaux thermales entre le captage des sources de Hammam Salhine et le centre thermal « Green Hill Resorts ». « Les travaux seront entrepris à partir du mois de mars prochain pour une durée de quatre mois environ. Deux mois après, soit au cours du quatrième trimestre de l’année actuelle, nous commencerons l’accueil de nos clients », a-t-il annoncé.

Il est à noter, par ailleurs, qu’un partenariat public-privé entre la société « Green Hill Resorts » et l’Office du thermalisme a été conclu permettant de financer cette dernière étape du projet d’un  montant estimé à 2 millions de dinars. Quant au coût global du projet, il tourne autour de 12,5 millions de dinars en créant à peu près 100 postes d’emploi.

Composantes du projet  

Green Hill Resorts est un hôtel écologique à Beni M’Tir, un village situé dans le gouvernorat de Jendouba dans la région montagneuse de Kroumirie à quelques kilomètres de Aïn Draham. Il s’agit d’un projet qui s’articule autour du concept SPA. Implantée sur une superficie de 1,42 hectare, l’unité dispose d’un centre SPA qui  bénéficie  d’une source d’eaux thermales (Hammam Salhine), une des plus chaudes du monde (73°c). Les eaux de la source contiennent des composants qui ont un effet calmant et équilibrant. Elle est connue pour ses vertus curatives des maladies rhumatismales, inflammatoires et épidermiques.

Le centre SPA est constitué de huit cabines thermales de traitement individuel, sept salles de relaxation, trois salles d’enveloppement, deux douches à jets, deux hammams non mixtes, deux piscines de traitement non mixtes, une piscine de détente, une salle de sport, une tisannerie, un vitamine bar, un restaurant diététique, un cabinet de soins esthétiques médicalisés, deux salles d’esthétique superficielle, deux salons de coiffure, une consultation diététique, une consultation médicale, deux boutiques SPA et deux piscines de plein air.

Côté hébergement, la capacité d’accueil est de 84 lits. L’unité est composée en fait de deux types d’hébergement, en l’occurrence hors hôtel et en hôtel. Elle est constituée donc de 18 chalets  (de 2 à 4 lits) répartis dans la verdure et entre les arbres, 4 suites et 8 chambres à l’intérieur de l’hôtel.

Le centre offre des cures de bains et de soins naturels de remise en forme. Le coup d’envoi des travaux du projet, rappelle-on, avait été donné en 2010. Les investisseurs ont rencontré certains problèmes au cours de l’exécution qui ont ralenti l’avancement des travaux, comme celui relatif au financement de l’alimentation du centre par les eaux thermales. Actuellement, tous les problèmes semblent résolus et les travaux vont bon train.

K.C

 

 

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.