nouvelair-tunisie
Fil info

Comment Nouvelair mise sur la reprise des voyages cet été vers la Tunisie

Comment Nouvelair mise sur la reprise des voyages cet été vers la Tunisie

nouvelair-tunisie

Le transporteur privé entame l’été avec l’élargissement de ses services et de ses destinations au départ de Tunis, Monastir et Djerba avec sa flotte de 11 Airbus A.320 tous identiques.

La crise serait-elle désormais derrière Nouvelair ? Le programme estival de la compagnie privée tunisienne est tout sauf pessimiste et laisse penser que le trafic aérien va reprendre de plus belle et que les voyageurs sur le segment loisir au sens large vont renouer avec la destination tunisienne cet été.

Par la voix de son directeur général, Chokri Zarrad, Nouvelair a annoncé hier l’ouverture de pas moins de 18 nouvelles lignes aériennes au départ de la Tunisie, totalisant 110 vols hebdomadaires. Les nouveautés de la compagnie concernent au moins trois destinations qu’elle va desservir pour la première fois via des vols réguliers : Genève, Londres et Berlin. Plus encore,  d’autres lignes qui avaient été mises en attente durant la dernière période de crise vont reprendre du service.

zarrad-chokri-nouvelair

Chokri Zarrad, directeur général de Nouvelair.

Programme des vols par pays

Allemagne : Le 5 juin 2021, Nouvelair a lancé au départ de Tunis-Carthage et de l’aéroport de Monastir-Habib Bourguiba ses premiers vols vers le nouvel aéroport de la capitale allemande, Berlin-Brandenburg, à raison de deux fréquences hebdomadaires

Düsseldorf : 2 fréquences hebdomadaires depuis l’aéroport de Monastir-Habib Bourguiba et 2 autres au départ de Djerba.

Pour les villes de Hanovre et de Francfort, elles seront desservies par un vol hebdomadaire chacun au départ de Monastir.

Belgique : à partir du 27 juin, Nouvelair se rendra à Bruxelles 5 fois par semaine. 3 de ces vols décolleront de Tunis-Carthage et deux de Djerba.

Suisse : Le lancement du premier vol à destination de Genève aura lieu le 1er juillet, au départ de l’aéroport de Tunis-Carthage, à raison de 2 fréquences par semaine.

Angleterre : A partir du 3 juillet, 2 vols par semaine de Tunis-Carthage vers l’aéroport de Londres-Gatwick.

France : 85 vols par semaine sur 8 villes : Paris, Nice, Marseille, Strasbourg, Lille, Nantes, Toulouse et Lyon.

Turquie : 7 vols par semaine sur Istanbul.

vol-nouvelair

Vols garantis et modifications sans frais

En dépit de cet optimisme, la compagnie demeure réaliste face à une crise sanitaire qui persiste à perturber le monde du transport et du voyage. Mais son programme de vols sera maintenu « même si le coefficient de remplissage n’est pas réalisé », souligne le directeur général de Nouvelair. En d’autres termes, même si les avions ne sont pas suffisamment pleins, même si les passagers ne sont pas forcément au rendez-vous, les vols auront tout de même lieu.

Par ailleurs, la compagnie mise sur les éventuels blocs-sièges que les tour-opérateurs pourraient réserver si tant est que certains marchés touristiques se libèrent, ce qui entraînera une demande sur les vols programmés. « Nous voulons donner confiance au consommateur » résume Chokri Zarrad qui déplore cependant le coût du test PCR qui varie d’un pays à l’autre et qui « fausse la compétition ».

De plus, le transporteur se veut rassurant sur les conditions d’annulation des billets et assure qu’une flexibilité maximale sera accordée aux passagers pour modifier ou annuler leurs vols sans frais supplémentaires.

Depuis un an, des préparatifs

Au sein de la compagnie, on admet que la crise a duré plus longtemps que prévu et que la reprise se fait attendre. « La compagnie a les reins solides grâce à sa trésorerie » soutient Chokri Zarrad. La crise a donné le temps à Nouvelair d’entretenir ses appareils au sein de sa fililale Sabena Technics située à l’aéroport de Monastir. Elle a également procédé à des changements de cabines sur certains appareils.

Mais la grande nouveauté pour cette compagnie qui n’a fait que du charter depuis sa création en 1989 jusqu’à 2013 (date de l’entame de ses vols réguliers), et après n’avoir proposé qu’une cabine économique homogène au cours de ses 31 ans d’activité, Nouvelair va lancer une classe Premium Eco à partir du mois d’octobre 2021.

Cette nouvelle classe, située entre l’économique et la Business, permettra aux passagers de disposer de plus d’espaces pour les jambes entre les sièges (grâce à pitch augmenté), la condamnation du siège du milieu et l’octroi de services spéciaux à l’aéroport.

covid-mesures-nouvelair

La compagnie annonce avoir déployé toute une batterie de mesures strictes contre les risques de contamination au Covid-19.

« Nous avons des idées »

A propos d’aéroports justement, Chokri Zarrad ne manque pas de tacler les conditions existantes « qui datent du siècle dernier ». « Nous avons des idées, qui ne peuvent pas être appliquées ; non pas à cause de nous, mais à cause de l’environnement qui prévaut (…).

Nous avons mis en place une borne de libre service à Tunis-Carthage mais toute l’infrastructure doit se développer. (…). Nous sommes prêts pour le web et le mobile check-in mais pour l’instant, il n’est pas possible de l’appliquer ».

Toutefois, Nouvelair a réussi à lancer l’enregistrement en ligne. L’exploit n’est pas technologique mais administratif. Cependant, la carte d’accès à bord doit être imprimée par le passager car les autorités ne reconnaîtraient pas les documents sur Smartphone.

Des contraintes qui ne semblent toutefois pas contrarier la compagnie qui se projette encore plus vers l’avenir avec d’autres vols en préparation, notamment sur l’Algérie dès que la frontière rouvrira totalement, vers la Libye en octobre prochain, vers le Maroc, l’Espagne et l’Italie si la législation venait à le permettre.

H.H

Lire aussi sur le même thème:

La compagnie Nouvelair lance son programme de fidélité

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.