toumi-ministre-tourisme
Fil info

Mohamed Ali Toumi officiellement ministre du Tourisme: réactions

Mohamed Ali Toumi officiellement ministre du Tourisme: réactions

toumi-ministre-tourisme

Mohamed Ali Toumi est officiellement ministre du Tourisme et de l’Artisanat dans le nouveau gouvernement Elyès Fakhfakh. Ce dernier a réussi à obtenir la confiance du Parlement cette nuit avec 129 voix pour, 77 contre et une abstention.

toumi-gouvernement-fakhfakh

Le nouveau gouvernement tunisien hier au Parlement.

Mohamed Ali Toumi sera bien le nouveau ministre du Tourisme et de l’Artisanat. Choisi par le chef du gouvernement pour faire partie de son équipe, Toumi va succéder à René Trabelsi (qui occupait le poste depuis le mois de novembre 2018 dans le gouvernement Youssef Chahed).

Dans la sphère touristique tunisienne, cette nomination n’a pas été pour déplaire. Car dans les rangs de la profession, à chaque remaniement, son lot d’inquiétudes quant à voir débarquer un parfait politicien en total déphasage avec le secteur et ses réalités.

Car Toumi est bien-sûr loin d’être un inconnu. Agent de voyage à la base, il s’est fait connaître en 2011 lorsqu’il fut élu président de la FTAV (Fédération tunisienne des agences de voyages). Il avait alors 37 ans. Pendant les 8 années passées à la tête de ce syndicat patronal, il en a totalement bouleversé les structures et le fonctionnement pour en faire un acteur de premier plan du tourisme tunisien.

Ceux qui ont travaillé avec lui durant cette période le surnommaient « Monsieur bulldozer » tant il s’est attaqué à des dossiers pourtant réputés « inattaquables » par leur complexité.

Les faits d’arme de Mohamed Ali Toumi ne se sont pas limités à l’échelle nationale. On se souvient en effet qu’il fut notamment à l’origine de l’adhésion de la FTAV au sein de la puissante ECTAA (Confédération européenne des agences de voyages et des tour-opérateurs).

« Le tourisme tunisien ne sera plus le petit bourricot (البهيم لقصير) à partir d’aujourd’hui ! You will see… » commente pour sa part un agent de voyage, faisant allusion au poids que l’on fait peser sur le secteur sans en admettre les vrais vertus.

« Je suis plus que convaincu que Mohamed Ali fera ce qu’il faut pour nous faire vivre de merveilleux moments et de placer notre tourisme dans la cours des grands » écrit pour sa part un autre de ses confrères plein d’optimisme l’ayant côtoyé de très près.

«Un professionnel, homme de terrain et homme d’action maîtrisant tous les rouages de l’industrie hôtelière et du tourisme » dit de lui un tour-opérateur tunisien opérant en France.

Et même du côté des hôteliers, on ne nie pas que ça pourrait bien être « The right man at the right place », celui qui aura l’audace de s’attaquer aux vrais sujets de fonds qui freinent le développement du secteur. « Homme de conviction, pro averti, charisme et autorité suffisante pour faire avancer les choses » estime pour sa part un ancien hôtelier et ex-membre de la FTH.

Ce qui est certain, c’est que Toumi sera immédiatement opérationnel dès sa prise de fonction qui devrait intervenir en tout début de semaine prochaine. Un mandat qui devrait cependant débuter par une grosse crise, celle du Coronavirus dont les conséquences sur le tourisme international se font déjà sentir et qui pourraient impacter les flux d’arrivées de visiteurs sur la Tunisie au cours de la prochaine période.

D.T

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.