Humeurs

Le tourisme ne fait pas recette politiquement ?

Le tourisme ne fait pas recette politiquement ?

Dans la galaxie politique tunisienne et sa centaine de partis désormais officiellement reconnus, le tourisme semble avoir été tristement oublié. A trois mois des élections, ces partis ne semblent toujours pas avoir pensé à  l’extraordinaire réservoir d’électeurs que constituent les opérateurs touristiques. On estime en effet à  environ 1 million le nombre de personnes travaillant directement ou indirectement dans le secteur. Le parti qui réussirait à  séduire cet électorat aura, de toute évidence, une longueur d’avance sur ses concurrents.

Mais pour séduire cette catégorie d’électeurs, il faudra lui apporter la preuve que le tourisme aura la place qui lui revient dans l’action du futur gouvernement. Il faudra lui démontrer qu’outre les garanties politiques conventionnelles, le tourisme constituera l’un des fers de lance de l’économie nationale.

Toutefois, il y a encore loin de la coupe aux lèvres. Avec le déficit d’image du tourisme tunisien, les forces politiques semblent avoir d’autres priorités que de s’occuper d’un secteur qui rapporte 3500 millions de dinars en devises dans les caisses de l’Etat sans parler des effets induits qu’il génère pour le pays. Donc pour l’instant, le tourisme ne semble pas faire recette sur le plan politique et ceux qui y travaillent commencent à  se poser de réelles questions sur leur devenir professionnel.

H.H
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.