Humeurs

L’ombre et le bâton

L’ombre et le bâton

Excellente initiative du ministère du Tourisme et de la FTH de lancer un programme de formation de tuteurs sensés savoir transmettre leurs compétences aux jeunes en alternance et en apprentissage.

Selon une définition bien connue, un tuteur compétent doit être en mesure d’expliciter les éléments clés des situations de travail à  maîtriser, de bien communiquer et de savoir former.

La session de formation de tuteurs prévue serait de deux mois. Trop peu et trop court, vu le niveau initial des candidats qui doivent être puisés -que je sache- dans le milieu professionnel. Avec toutes les insuffisances et les carences que l’on connaît.

En jargon de jardinage, un tuteur désigne un bâton tout lisse et tout droit qu’on accole à  un jeune plan d’arbre pour qu’il guide sa croissance avec zéro défaut.

Pour réussir l’opération, ne perdons pas de vue le proverbe arabe qui dit : « L’ombre ne peut être droite si le bâton est tordu ».

Wahid Ibrahim
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.