attouch-jabeur
Fil info

Jabeur Ben Attouch, président de la FTAV : « on attend le décret gouvernemental au profit du tourisme »

Jabeur Ben Attouch, président de la FTAV : « on attend le décret gouvernemental au profit du tourisme »

attouch-jabeur

Le président de la FTAV, invité sur la radio Mosaïque FM, a estimé aujourd’hui que la parution du décret gouvernemental de soutien au tourisme était imminente.

Entre optimisme et pessimisme. Jabeur Ben Attouch, président de la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV), a annoncé aujourd’hui que le décret relatif aux mesures de soutien aux entreprises du tourisme serait sur le plan d’être publié selon des informations provenant des coulisses a-t-il précisé au micro d’Elyès Gharbi.

Un accord a été trouvé entre les ministres du Tourisme et des Finances et le gouverneur de la Banque centrale pour faire bénéficier les professionnels du tourisme d’une ligne de crédit spécifique garantie par l’Etat de 500 millions de dinars, mais il manquerait l’approbation et la signature du chef du gouvernement.

Ce décret répond à plus de 90% des attentes de la profession a-t-il indiqué, ajoutant que le ministre du Tourisme et de l’Artisanat avait choisi de ne pas faire d’annonce à ce sujet tant que la décision n’était pas actée.

##gl##

« Cette ligne de crédit permettra aux entreprises opérant dans le tourisme d’honorer leurs engagements envers leurs employés et d’avoir les fonds nécessaires de gestion pour les prochains mois qui s’annoncent difficiles », a-t-il précisé. Il a de même rappelé que les pertes des agences de voyage s’élèvent à 300 millions de dinars et qu’elles pourraient atteindre 1 milliard de dinars en fin d’année si l’activité touristique ne reprenait pas.

Si le gouvernement ne débloque pas la ligne de crédit garantie par l’Etat, les agences de voyages ne seront pas en mesure de payer les salaires de mai a-t-il cependant prévenu.

##dt20##

Le président de la FTAV a ajouté que le gouvernement doit débloquer au plus vite cette ligne de crédit promise pour que les professionnels aient les ressources financières nécessaires permettant de payer les salaires du mois de mai et éviter une catastrophe sociale puisque environ 20.000 postes d’emploi sont menacés aujourd’hui.

Il a par la suite déploré la lenteur constatée au niveau de traitement des dossiers puisque plusieurs promesses tardent à être appliquées à l’instar des aides au profit des salariés des sociétés en difficulté qui n’ont pas encore été versées (les fameux 200 dinars).

L’appel des tour-opérateurs pour rouvrir la Tunisie   

Néanmoins, le tableau n’est pas totalement sombre pour Jabeur Ben Attouch qui considère qu’il y a quand même des lueurs d’espoir. Il s’agit des demandes manifestées par certains tour-opérateurs comme TUI appelant à rouvrir la Tunisie pour qu’ils puissent négocier avec les gouvernements la possibilité de s’ouvrir aussi sur la Tunisie.

Il a toutefois fait remarquer que la réouverture du ciel ne signifiait pas la reprise du tourisme.

Il a affirmé que la Tunisie est très demandée et que le travail qui a été accompli au niveau sanitaire fait d’elle une destination sûre aux yeux des touristes. Il a fait savoir par ailleurs que le protocole sanitaire élaboré entre l’administration et les professionnels est entre les mains du ministère de la Santé et celui des Affaires sociales qui sont appelés à le valider pour pouvoir l’appliquer dans les 48 heures.

Kemel Chebbi

Lire aussi sur le même sujet:

Jabeur Ben Attouch : « le fonds d’aide de l’Etat doit être enclenché de toute urgence »

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.