marathon djerba
Fil info

Djerba: un semi-marathon qui tombe à pic en basse saison touristique

Djerba: un semi-marathon qui tombe à pic en basse saison touristique

marathon djerba

Une première édition qui n’a rien à envier aux événements du même genre qui ont plus d’expérience grâce à l’implication de passionnés et avec la bénédiction des autorités régionales et le soutien de plusieurs opérateurs notamment du tourisme (Magic Hotels, Traveltodo, Djerba Explore…).

Djerba a accueilli ce weekend du 9 et 10 mars un événement sportif mais à forte connotation touristique, à savoir le premier semi-marathon Ulysse Djerba.

Organisée par le Sporting Club de Djerba, avec l’apport de la Fondation Djerba Développement Durable et avec le soutien de la Comar, pour qui ce fut la « 3e Course des régions », cette manifestation a eu pour mérite de créer une animation sans pareille sur l’île en cette période de basse saison, non seulement pour les locaux, mais aussi pour certains clients d’hôtels qui n’ont pas hésité à prendre part à la course.

Plus encore, ce sont plusieurs dizaines d’adeptes de la discipline qui ont fait le déplacement spontanément, que ce soit de Tunisie ou d’ailleurs, pour venir courir sous le soleil de Djerba.

On a, au final, comptabilisé des coureurs d’Algérie, du Maroc, de France, d’Italie, de Belgique et d’Allemagne. Dans la course pour tous 5 km hommes, c’est d’ailleurs un Marocain (Mohamed Hamid Douch) qui a gagné, tandis qu’un Algérien (Noureddine Athamna) est arrivé deuxième au semi-marathon de 21 km.

Présence de la productrice de cinéma, Dora Bouchoucha, venue soutenir l’événement.

De son côté, l’Office national du tourisme tunisien, en sa qualité de partenaire, a également convié des journalistes étrangers de la presse spécialisée à couvrir l’événement dont plusieurs se sont prêtés au jeu et ont pris part à l’une des courses.

De l’avis même de nombreux participants, bien qu’étant à sa première édition, le semi-marathon Ulysse de Djerba a été une réussite sur toute la ligne grâce à une organisation sans faille.

L’île de Djerba se prête de manière tout à fait optimale à ce type d’événement, d’abord grâce à ses infrastructures d’accueil (hôtels, aéroport international…), mais également à son terrain plat propice à ce genre de courses, ensuite grâce à l’engagement de ses habitants qui ont grandement soutenu l’événement à travers leur implication et leurs encouragements aux coureurs tout au long du parcours de la course.

L’événement a enregistré la participation de 320 personnes au semi-marathon (219 à l’arrivée) et de 294 coureurs pour la course des 5 km (232 à l’arrivée).

Les regards sont désormais tournés vers l’avenir et l’édition 2020. Nombreux ont été les coureurs à faire part de leur entière satisfaction par rapport à cette première édition et ont affirmé qu’ils étaient disposés à revenir l’année prochaine en force avec des adhérents supplémentaires. « Le semi-marathon de Djerba n’a finalement rien à envier aux autres courses du même genre qui se déroulent ailleurs en Tunisie, avec, de surcroît, un parcours dans un paysage idyllique » a confirmé l’un des participants. Le rendez-vous leur est donné pour le mois de février prochain.

Le podium dans la catégorie  21 km femmes : Rafika Abdenbi (première), Mariem Khaldi (2e) et Hendaoui Shefia (3e).
Présence très significative de la légende vivante de l’athlétisme tunisien, Mohamed Gammoudi, ici sur le podium aux côtés des participants dans la catégorie Handi-sports, avec également la présence de l’ONTT et du délégué de Midoun.

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.