Fil aérien

Des  »conservateurs  » derrière le blocage de l’Open Sky

Des  »conservateurs  » derrière le blocage de l’Open Sky

L’information était de notoriété publique mais elle a été ouvertement abordée par le ministre du Transport, Abdelkarim Harouni : il existe un courant de «conservateurs» qui bloquent le processus d’ouverture du ciel en Tunisie au nom du protectionnisme du pavillon aérien tunisien en tête duquel Tunisair. Intervenant dans le cadre du séminaire organisé par l’ONTT réunissant de nombreux T.O étrangers à  Tunis (lire), le ministre a indiqué avoir « entamé des discussions et des négociations avant de pouvoir arrêter une stratégie et une position » à  propos de l’Open Sky, soulignant toutefois la nécessité pour la compagnie nationale de disposer d’un certain temps pour devenir compétitive. « Le décollage de Tunisair est pour bientôt et ce grâce à  la révolution (sic !). Je suis convaincu qu’il faut être prêt pour l’Open Sky dans un délai réaliste pour renforcer la position de notre compagnie nationale ». Le ministre a également dit « comprendre l’enthousiasme » des opérateurs touristiques concernant l’ouverture du ciel.

Harouni avait été interpellé à  maintes reprises tant par les opérateurs étrangers que Tunisiens sur le sujet mais aussi sur la faiblesse du réseau aérien qui freine le développement du tourisme. En réponse à  ces questions, le ministre du Transport a déclaré : « nous avons le droit d’espérer voir se créer des lignes sur l’Orient, le Golfe, l’Amérique du Nord et du Sud, l’Afrique, etc. Et nous avons du travail à  faire pour que Tunis soit une escale entre le continent africain et le continent européen ».
Abdelkarim Harouni s’est par contre bien gardé de répondre à  une interrogation d’un tour-opérateur au départ de l’Ukraine qui dénonçait les tarifs excessifs du Handling en Tunisie facturés au double de ce qui se pratique par exemple sur la destination Sharm Echeïkh.

D.T

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.