Humeurs

Chaud au cœur, froid dans le dos

Chaud au cœur, froid dans le dos

La Fifa a confié au Qatar l’organisation de la Coupe du Monde de Football en 2022.

Voilà , enfin, une bonne nouvelle qui va faire rêver tous les arabes et particulièrement toutes les destinations touristiques du monde arabe. En effet, l’impact de l’événement sur l’image et l’économie du pays organisateur n’est plus à  démontrer.

Sans sous-estimer la compétence des dirigeants qataris qui ont présenté un dossier bien ficelé, rendons hommage à  leurs richesses pétrolières et gazières qui permettront de construire des stades climatisés. Une première mondiale qui préfigure une solution radicale « maison »aux problèmes du réchauffement climatique.

A ce rythme là , on ne pourrait pas s’étonner que le Qatar ou un autre émirat pétrolier de la région postule sa candidature pour l’organisation des Jeux Olympiques d’Hiver.

Au royaume du tout artificiel, ce n’est pas la neige artificielle qui fera problème.

Le pétrole qui a permis de transformer le sable en or pourrait aisément transformer le sable des dunes en champs de poudreuse skiable.

Et pour que la neige ne fonde pas, il suffira de pousser à  fond le curseur de la climatisation.

Dans un cas, ça fait chaud au cœur, dans l’autre, ça donne froid dans le dos.

 Wahid Ibrahim
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.