Humeurs

30 mille observateurs européens en Tunisie : hôtel ou chambre d’hôtes ?

30 mille observateurs européens en Tunisie : hôtel ou chambre d’hôtes ?

Il a été décidé que les prochaines élections législatives et présidentielles, prévues successivement aux mois d’octobre et de novembre 2014, seront encadrées par une armada de 30 mille observateurs européens. Selon Chafik Sarsar, président de l’ISIE (Instance supérieure indépendante des élections), le déploiement de ces observateurs dans toutes les circonscriptions du pays s’effectuera eu égard a un protocole d’accord qui est en passe d’être signé entre le gouvernement tunisien et l’Union européenne (UE). La mission de ces inspecteurs-observateurs consistera à superviser le processus des élections dans toutes ses étapes, à partir même de la précampagne électorale. Ils vont devoir, entre autres, contribuer aux préparatifs logistiques, analyser la sensibilité des électeurs, contrôler le déroulement du scrutin et assister aux décomptes des voix. Un travail d’appui pour favoriser des conditions électorales conformes à la fois aux traités des instances internationales et aux lois juridiques internes.

Avec un nombre aussi remarquable d’observateurs qui vont venir de 28 pays différents de l’UE et hors UE, dont le Canada et la Norvège, on aura assisté au processus électoral le plus multi-culti jamais observé en Tunisie. De quoi jubiler. Ils seront répartis dans toutes nos régions et jusqu’aux coins les plus reculés du pays. Tout compte fait, nos 30 mille chargés de missions seront comptabilisés parmi les touristes présents à cette période. C’est presque une aubaine inespérée pour notre arrière saison touristique. Qui sait ? Peut être que grâce à eux, nous nous serions rapprochés du Graal. Je veux dire de l’objectif des 7 millions, ou du moins, des 6,4 millions de touristes tant attendus.

©Destination Tunisie

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.