Cette taxe ridicule de 2dt000 Reviewed by Momizat on . Par Hatem KHECHINE* : J'ai suivi avec int√©r√™t la loi de Finances 2013 de l'ANC qui concerne le secteur h√ītelier et voici mes remarques √†¬† propos de cette taxe r Par Hatem KHECHINE* : J'ai suivi avec int√©r√™t la loi de Finances 2013 de l'ANC qui concerne le secteur h√ītelier et voici mes remarques √†¬† propos de cette taxe r Rating:
Accueil » Humeurs » Cette taxe ridicule de 2dt000

Cette taxe ridicule de 2dt000

Par Hatem KHECHINE* : J’ai suivi avec int√©r√™t la loi de Finances 2013 de l’ANC qui concerne le secteur h√ītelier et voici mes remarques √†¬† propos de cette taxe ridicule de 2dt000.
La Tunisie re√ßoit environ 4 millions d’√©trangers et nous allons dire + 1 million de Tunisiens qui fr√©quentent les h√ītels, soit un total de 5 millions : les caisses de l’Etat percevront environ 10 millions de dinars. Je n’accepte pas cette taxe de cette mani√®re car cette taxation est faite par s√©jour, donc √†¬† chaque nouveau s√©jour, 2dt000 sont √†¬† r√©gler, ce qui n’est pas √†¬† l’avantage des circuits culturels de 7, 10 et voir 14 nuits dans des unit√©s h√īteli√®res diff√©rentes (plusieurs s√©jours d’une nuit) et surtout marquera certainement un fl√©chissement pour le tourisme culturel (des passages √†¬† l’int√©rieur du pays : Dougga/Sbe√Įtla/Bulla R√©gia/Kairouan/Gab√®s/Douz/K√©bili/Tozeur, etc.). Le montant de 2dt000 est un montant d√©risoire et ridicule qui ne vas pas aider ni les caisses de l’Etat ni surtout √†¬† la promotion du secteur. Il ne sera qu’un handicap suppl√©mentaire aux h√īteliers et aux r√©gions de l’int√©rieur.

Les h√īteliers commercialisent leur produit par des contrats de 2, 3, 4 et 5 ans (les gros contrats sont d√©j√†¬† faits). Donc, cette taxe sera support√©e directement par les h√ītels tunisiens qui sont en grandes difficult√©s financi√®res. Elle ram√®nera aux caisses de l’Etat environ 10 millions de dinars (montant tr√®s faible et peu significatif) par rapport aux documents et au temps n√©cessaire √†¬† la tenue de cette comptabilit√© et son mode de contr√īle.

La Tunisie conna√ģt un grand probl√®me d’image de promotion touristique √†¬† travers l’Office du tourisme tunisien. Nos grands concurrents (Egypte/Maroc/Turquie/et bien d’autres) disposent d’un budget de marketing nettement sup√©rieur √†¬† celui de la Tunisie (ils ont le double, voire le triple de notre budget promotionnel). Donc, si 50 % de ces recettes seront mises √†¬† la disposition de la promotion, soit 5 millions de dinars = 2,5 millions d’euros, cela ne r√©soudra en aucun cas le probl√®me de l’image de marque de la Tunisie.

A un second niveau, les TO vont demander aux h√īteliers d’inclure cette taxe dans leur prix de vente final (pour √©viter un check-in √†¬† l’arriv√©e qui handicape l’accueil des clients ‚Äď perte de temps d√®s l’arriv√©e √†¬† l’h√ītel, et les touristes vont d√©clarer qu’ils ne sont pas au courant de cette taxe et r√©clameront aux TO). Cela va baisser encore la comp√©titivit√© de la destination (les TO vendant leurs produits √†¬† travers les agences de voyages vont aussi marger cette taxe dans le prix de vente final en incluant la commission des agences de voyages). Donc, cette taxe sera aussi major√©e et d’autres vont en profiter.

Une idée à  développer

Ma proposition est la suivante : l’ensemble des pays (presque tous) taxent les touristes par des frais de visa comme par exemple l’Egypte (25,00 USD/touriste, payables √†¬† l’arriv√©e sur le territoire, l’Europe (80,00 euros /touriste environ payables √†¬† la r√©ception du visa), les USA (160,00 USD/touriste payables √†¬† la r√©ception du visa) ; la Russie : 299,00 USD/touriste (payables √†¬† la r√©ception du visa) ; la Serbie : 30,00 USD/touriste environ (payables au moment du d√©part du territoire) ; Cuba, l’√©quivalent de 25,00 USD (payables au moment du d√©part du territoire). En Asie : Indon√©sie (50,00 USD) , Singapour (50,00 USD), Tha√Įlande (35,00 USD), etc.

Cette taxe doit √™tre d’abord plus √©lev√©e que 2dt000 et mont√©e √†¬† 10,00 ou 15,00 euros (encaissables uniquement en devises). Elle ne doit concerner que les √©trangers et pas les Tunisiens ou nos voisins (Alg√©riens et Libyens). Elle ne doit en aucun cas √™tre encaiss√©e par les h√īteliers, mais uniquement et directement par l’Etat aux postes frontaliers des a√©roports et √†¬† nos fronti√®res terrestres (timbres : taxe touristique. Le cas de l’Egypte : c’est un timbre qui se colle sur le passeport ou sur un document de voyages : fiche voyageur ‚Äď pour les citoyens europ√©ens qui voyagent en Tunisie sans passeport mais avec une CIN). De cette mani√®re, l’Etat encaissera pour environ 3 millions de touristes (Alg√©riens et Libyens non inclus) 10,00 euros par personne soit 30 millions d’euros. Si c’est 15,00 euros, la recette sera de 45 millions d’euros. Ce budget deviendra alors significatif pour les caisses de l’Etat √†¬† 50 % et pour la promotion du tourisme les autres 50 %. Cette m√©thode ne touchera pas l’int√©r√™t des h√īteliers, des TO et des agences de voyages qui vendent notre destination.

Hatem KHECHINE
 *H√ītelier et agent de voyages

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page