Fil info

Salon M.I.T: le tourisme intérieur dans la ligne de mire des exposants

Salon M.I.T: le tourisme intérieur dans la ligne de mire des exposants

« Le tourisme tunisien pour les Tunisiens ». Ce slogan, choisi pour la 22ème édition du MIT (Marché international du tourisme), en dit long sur les orientations, les objectifs et la cible du salon. Salma Elloumi Rekik, ministre du Tourisme et de l’Artisanat et Anis Ghedira, ministre du Transport, ont coupé le ruban inaugural de la manifestation hier après-midi, donnant ainsi le coup d’envoi d’un salon touristique qui regroupe cette année plus de 100 exposants dont 80% de Tunisiens.

Se déroulant du 6 au 9 avril, cette édition est marquée par une forte présence de la FTAV (Fédération tunisiennes des agences de voyages) avec un stand s’étalant sur une superficie de 225 m², de la FTH (Fédération tunisienne de l’hôtellerie), mais aussi de l’Algérie, qui d’ailleurs constitue le deuxième marché en 2015 après le marché local en nombre de nuitées.

La ministre du Tourisme a indiqué, lors de la cérémonie de l’inauguration, que son département et les professionnels ont beaucoup travaillé sur le marché intérieur et le marché de voisinage, ainsi que sur les Tunisiens résidents à l’étranger pour sauver la saison, surtout avec les restrictions de voyages vers la Tunisie décrétées par certains pays européens. Afif Kchouk, commissaire général du MIT n’a pas caché, pour sa part, les difficultés rencontrées dans l’organisation du Salon.

« L’organisation du salon vient dans un contexte exceptionnel où les professionnels n’ont pas le moral. Il fallait leur donner des signaux positifs, les persuader que nous sommes condamnés d’aller vers l’avant et d’investir dans la communication, condition sine qua none pour ramener des touristes », a-t-il indiqué.

« Notre première cible, c’est le marché local jumelé avec le marché de voisinage, soit l’Algérie et la Libye. Bien que la Libye traverse une période de turbulences, nous invitons les Libyens aussi à participer au salon. Mais nous avons encore des représentants des tour-opérateurs anglais, suisses, serbes et de plusieurs autres pays européens, ainsi que des représentants de certains pays arabes et africains. Notre message pour eux, c’est que le tourisme tunisien résiste malgré tout », a ajouté Afif Kchouk.

Trois défis

« En baisse de participants par rapport aux éditions précédentes, mais nous sommes quand même heureux d’avoir tenu le coup et d’organiser le salon », a-t-il renchéri. Le commissaire général du MIT a souligné, par ailleurs, que selon les premières impressions, les participants sont contents et ont apprécié le salon.

Selon lui, les défis pour cette édition sont de trois sortes : tout d’abord, l’organisation de ce salon dans la conjoncture actuelle a pour but de montrer que le tourisme est la culture de la vie face à la culture de la mort et que le salon est une riposte aux terroristes qui veulent mettre le pays à genoux. Le deuxième défi consiste à véhiculer un message disant que notre pays attire encore des visiteurs. Quant au troisième défi, il s’agit de donner espoir aux professionnels tunisiens et leur dire de ne pas baisser les bras.

Congrès de l’Association des tour-opérateurs européens en Tunisie ?

Mohamed Ali Toumi, président de la FTAV, a confié que sa fédération œuvre pour que l’Association des tour-opérateurs européens (ECTAA) tienne son congrès qui aura lieu au mois de novembre 2016 en Tunisie. De plus, la FTAV travaille pour convaincre cette même ECTAA de choisir la Tunisie comme « destination préférée des Européens pour 2017 ». « J’ai des promesses de la part des dirigeants de l’Association. En tout cas, je visiterai la Slovénie au mois de mai pour avoir la réponse définitive. Une fois cet objectif atteint, nous pourrons entrer avec plus de précautions dans l’année 2017 », a estimé Mohamed Ali Toumi.

Ce dernier a par ailleurs estimé que parmi les objectifs de la participation au salon,  c’est de soutenir le seul salon du tourisme et d’apprendre aux Tunisiens une nouvelle culture consistant à visiter le salon du tourisme et de réserver tôt leur séjour, en se débarrassant ainsi de la culture de réservation en last minute. Le président de la FTAV a indiqué, sur un autre plan, que l’organisateur aurait dû travailler plus sur le volet communicationnel. De cette façon, il pourrait attirer plus d’exposants.

Progression de 10 à 15 % sur le marché interne en 2016

Radhouane Ben Salah, président de la FTH a, pour sa part, mis en exergue l’intérêt de sa Fédération vis-àvis du tourisme intérieur qui est très important lors de ce salon. « Nous tablons sur une progression de 10 à 15% sur le marché local par rapport à 2015 où le nombre de nuitées a dépassé les 5 millions », a-t-il révélé. Et d’enchaîner : « nous avons essayé d’agir plus sur les marchés où nous avons trouvé du répondant, en particulier le marché russe, le marché de l’Europe centrale et, d’une façon moins importante, le marché allemand. En parallèle, nous avons maintenu notre présence sur les marchés classiques, comme celui de l’Angleterre, car le fait d’être absent de ce marché compliquera la reprise ultérieure ». D’après le président de la FTH, malgré les efforts déployés, les hôteliers sont conscients que l’année 2016 sera difficile.

Développer le nombre de Tunisiens qui se rendent en Algérie

Les représentants de l’Office national du tourisme algérien qui participent au salon ont montré leur soutien inconditionnel à la Tunisie. « Nous apprécions beaucoup le comportement des Tunisiens qui sont toujours positifs et qui ne reculent pas face aux grands problèmes auxquels fait face votre pays. Vous voulez toujours aller vers l’avant. Et c’est déjà un atout majeur qui va aider la Tunisie à sortir de l’ornière », ont-ils avancé. Par ailleurs, ils ont estimé qu’un échange touristique dans les deux sens pourrait aider les Algériens à revenir toujours en Tunisie, surtout que le nombre de Tunisiens qui se rendent en Algérie est peu significatif par rapport aux Algériens qui passent leurs vacances en Tunisie.

K.C.

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.