Fil aérien

Pourtant cotée en bourse, Tunisair laisse le soin à son ministère d’annoncer ses résultats

Pourtant cotée en bourse, Tunisair laisse le soin à son ministère d’annoncer ses résultats

Le ministère du Transport a-t-il oublié que la compagnie Tunisair était cotée en bourse et qu’elle était soumise aux règles de la communication financière avant annonce de tout résultat ?

Et pourtant, hier, un communiqué plein de réjouissances émanant de ce département annonçait que Tunisair « terminerait l’année 2014 par un résultat net bénéficiaire, après quatre ans de déficit » et ce à la veille de l’annonce officielle des résultats de la compagnie.

« Cette évolution vient suite à l’avancement enregistré au niveau de la mise en place du plan de restructuration de Tunisair, approuvé en 2014, et qui s’étalera jusqu’à 2018, outre l’exécution du plan d’action de compression des coûts à travers l’amélioration de la rentabilité des lignes commerciales et la réduction de ses coûts d’exploitation », ajoute le même communiqué du ministère.

Et le ministère du Transport de dévoiler également que « les dépenses en carburants, durant l’année 2014, ont enregistré une baisse de 7% par rapport à l’année 2013, due à la progression dans l’application du plan d’économie de l’énergie et à l’effet combiné de la baisse des tarifs du carburant et du nombre d’heures de vol ».

Par ailleurs, « le transporteur national a enregistré sur l’activité régulière et supplémentaire une évolution de sa recette moyenne par passager de 6% par rapport à l’année 2013 en raison essentiellement de l’effet change et des actions d’optimisation des vols », d’après les données fournies par ce communiqué.

Passagers en baisse

Toutefois, et pour nuancer ce communiqué glorieux, il est admis que « le nombre de passagers de Tunisair a baissé de 5% en 2014 pour atteindre 3,523 millions de voyageurs sur ses  34.153 vols contre 3,712 millions de passagers transportés en 2013 ». Cette baisse du nombre de passagers est justifée, d’après le même communiqué, par la chute de 3,2% des entrées touristiques en Tunisie et la suspension des activités de Tunisair sur la Libye et la Russie.

Le coefficient de remplissage annoncé (régulier+supplémentaire) a progressé de 1,3 point, passant de 70, 5% en 2013 à 71,8% en 2014.

De même, le résultat d’exploitation probable de Tunisair pour l’année 2014 enregistrerait une amélioration notable de 38% par rapport à l’année 2013.

A la bourse de Tunis, le 30 janvier, les indicateurs d’activité au 31 décembre 2014 de Tunisair étaient révélées et annonçaient un chiffre d’affaires annuel (provisoire) de 1 077,124 MD, contre 1 068,421 MD à fin 2013, soit une faible hausse de 0,81%.

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.