Fil info

Mise en place d’une instance « Réflexion-action » entre la FTAV et le ministère du Tourisme

Mise en place d’une instance « Réflexion-action » entre la FTAV et le ministère du Tourisme

Les membres du conseil d’administration de la Fédération tunisienne des agences de voyages et de tourisme (FTAV) ont été reçus le 9 septembre courant par la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Selma Elloumi Rekik, dans le cadre d’une réunion périodique d’information et d’échanges s’inscrivant dans la lignée des bonnes relations instaurées entre la FTAV et l’administration du Tourisme.

A l’ordre du jour, la situation du secteur touristique en général, sachant qu’ont également assisté à cette réunion 6 présidents de commissions au sein de la FTAV, à savoir ceux en charge de l’Outgoing, de la Omra, du transport aérien, du MICE, du tourisme médical et des croisières.

L’ensemble de ces thèmes ont été examinés à la lumière de la situation qui prévaut et des mesures à prendre afin de résoudre les grosses difficultés rencontrées, s’agissant dans plusieurs cas de questions de survie de certaines entreprises touristiques.

photo_114452

La situation difficile qui prévaut sur les marchés émetteurs traditionnels a également été évoquée ainsi que ses conséquences sur les agences de voyage réceptives qui ont vu leurs activités plonger face à la chute des arrivées. Concernant les arrivées russes, les relations entre les tour-opérateurs et les réceptifs de ce marché ont débattues à la lumière de la dernière saison marquée par un record de touristes russes en Tunisie.

Autre point stratégique abordé, celui de la situation des agences de voyages de la région du sud-ouest dans un contexte marqué par une crise situation extrêmement préoccupante pour le tourisme saharien.

Lors de cette réunion, le président de la FTAV, Mohamed Ali Toumi, a soumis à la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, une proposition consistant à mettre en place une instance bipartite dénommée « Réflexion-action » dont la mission sera de résoudre avec célérité les problèmes nécessitant des solutions urgentes grâce à une structure légère composée à la fois de représentants de l’administration du tourisme et de la FTAV.

Cette proposition a été acceptée par Madame Selma Elloumi Rekik qui a apporté tout son soutien à l’initiative.

(Communiqué)

 

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.