Fil aérien

Levée de bouclier contre Syphax et Transavia

Levée de bouclier contre Syphax et Transavia

Les syndicats de base de Tunisair ont exprimé dans un communiqué publié hier, leur refus de «l’octroi d’autorisations d’exploitation supplémentaires de l’aéroport Tunis-Carthage aux transporteurs aériens Transavia et Syphax». Ils ont dénoncé «le non respect par les autorités, de leur engagement de protéger Tunisair contre la concurrence déloyale et l’octroi de nouvelles autorisations en dépit des difficultés auxquelles est confrontée le transporteur national. Cette décision pourrait représenter un danger pour la pérennité de l’entreprise».

Les syndicats de base ont recommandé d’ouvrir une enquête judiciaire sur «les informations véhiculées récemment, par les médias en ce qui concerne l’utilisation de moyens douteux par certaines sociétés de transport aérien (argent et relations avec les proches des décideurs) pour l’obtention d’avantages au détriment du transporteur national ». Les syndicats de base ont également accusé «la direction générale de l’Aviation civile de ne pas accomplir son devoir comme il se doit en tant que responsable de l’organisation de ce secteur».

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.