allemand-voyage
Fil info

Le gouvernement allemand veut encore interdire les voyages, la DRV conteste

Le gouvernement allemand veut encore interdire les voyages, la DRV conteste

allemand-voyage

Le gouvernement fédéral allemand a décidé aujourd’hui que l’alerte sur les voyages internationaux pour tous les pays, à l’exception du continent européen, se poursuivra jusqu’au 31 août inclus. La DRV n’a pas apprécié du tout.

Bras de fer germano-germanique en perspectives entre les autorités allemandes et la DRV, la puissante association des voyagistes dans ce pays. A l’origine, une annonce du ministre des Affaires étrangères Heiko Maas (à gauche, photo ci-dessus) aujourd’hui concernant la décision de « prolonger l’avertissement concernant les voyages touristiques inutiles à l’étranger pour tous les pays, à l’exception des États membres de l’Union européenne, des États associés à Schengen et du Royaume-Uni jusqu’au 31 août 2020 inclus ».

##dt20##

En d’autres termes, une décision qui pourrait affecter le chiffre d’affaires des voyagistes allemands et être lourd de conséquences pour les pays qui reçoivent de la clientèle touristique allemande, Tunisie et Turquie en tête.

Le gouvernement allemand a en effet déclaré dans un communiqué que « contrairement à [nos] voisins européens, pour le reste du monde, nous ne disposons pas encore de bases de données, de critères et de processus de coordination communs et fiables qui permettent à nouveau de voyager sans restrictions et sans risques. Nous ne pouvons pas et ne voulons pas risquer que les Allemands se retrouvent de nouveau bloqués partout dans le monde en été ou que les rapatriés en vacances transportent le virus en Allemagne sans être détectés ».

Sauf que cette annonce n’a pas été du goût de la DRV qui a immédiatement riposté par un communiqué dans lequel elle a appelé à adopter une approche plus nuancée afin de ne pas mettre en danger la reprise économique et la reprise du commerce et du tourisme.

« La pandémie s’apaise dans de nombreux pays du monde. En conséquence, le niveau d’infection dans les quelque 160 pays concernés par l’avertissement aux voyageurs est très différent. Il ne faut donc pas tous les rassembler », a déclaré le président de la DRV, Norbert Fiebig (à droite sur la photo).

##gl##

«De nombreux pays ont connu un grand succès dans la lutte contre le Coronavirus et de nombreuses zones touristiques d’intérêt se sont avérées avoir moins de personnes infectées que l’Allemagne. Elles mettent en œuvre des protocoles d’hygiène et de sécurité robustes afin de ne pas mettre en danger la santé des vacanciers » a-t-il encore déclaré.

L’association professionnelle des voyagistes a estimé que « si le pire se produit, les voyagistes allemands veilleront à ce que les voyageurs – si nécessaire – rentrent plus tôt et en toute sécurité. La garantie de retour est donc incluse avec nous –  sans frais supplémentaires ».

©Destination Tunisie

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.