yachting-marina-gammarth
Fil info

A Gammarth, le Yachting Festival ou l’occasion de repenser la législation en matière de tourisme de plaisance

A Gammarth, le Yachting Festival ou l’occasion de repenser la législation en matière de tourisme de plaisance

yachting-marina-gammarth

Le Gammarth Yachting Club organise à compter d’aujourd’hui le Yachting Festival au Port Marina de Gammarth avec un programme d’activités de 4 jours.

C’est sans aucun doute le rendez-vous de tous les passionnés de la mer: du 21 au 24 octobre courant, se tient le Gammarth Yachting Festival, sur les quais du port de plaisance de Gammarth de 10h à 19h.

Cet événement, qui aurait dû se dérouler en juillet mais qui a été reporté pour les raisons sanitaires qui ont prévalu à cette période, se tient dans une volonté de sensibiliser, d’une part les autorités sur l’urgence de réformes législatives en matière de plaisance et, d’autre part, l’opinion publique à l’importance économique du secteur.

Anis Zarrouk, président de l’association Gammarth Yachting Club, qui organise le festival, tient à balayer d’une main l’idée qui laisse penser que la plaisance est l’apanage d’une certaine catégorie sociale aisée uniquement.

zarrouk-anis-gammarth

Anis Zarrouk, lors de la conférence de presse de présentation du Yachting Festival de Gammarth: « tracer une stratégie de la plaisance en Tunisie ».

Il rappelle que la plaisance est avant tout une passion que partagent les gens de toutes catégories sociales qui ont en point commun la passion de la mer, que ce soit celui qui possède une petite embarcation de 4 m avec laquelle il sort à la pêche que celui qui a un bateau plus grand qui lui permet de naviguer plus loin.

Shows et conférence

Sur les quais de la Marina de Gammarth, plusieurs professionnels du secteur de la plaisance exposeront afin de faire connaître leurs offres diverses et variées en relation de près ou de loin avec le secteur de la plaisance. On y trouvera des fournisseurs de matériel mais aussi de services, à l’image de la plate-forme en ligne tuniboat.com qui permet de réserver un bateau au choix pour une sortie en mer ponctuelle.

Mais l’événement le plus marquant sera sans aucun doute la conférence intitulée « Plaisance et développement » qui se tiendra les matinées des 21 et 22 octobre. Selon ses organisateurs, elle aura pour objectif de mieux comprendre les défis auxquels sont confrontés tous les acteurs du monde nautique en Tunisie et de définir des recommandations auprès des différentes instances gouvernementales après avoir dressé un état des lieux et analysé les perspectives de l’industrie nautique en Tunisie.

Générateur d’emplois et de devises

Car comme ne manque pas de le rappeler Anis Zarrouk, un bateau fait travailler au moins 5 personnes et le secteur pourrait générer d’importantes ressources en devises s’il venait à être réformé sur le plan législatif pour attirer plus de plaisanciers de l’étranger.

Mais la plaisance, c’est aussi un secteur capable de former des jeunes aux métiers de la mer. C’est également des relations étroites avec les assurances, les compagnies de leasing et des procédures douanières pas toujours en phase avec les attentes des plaisanciers.

Tous ces thèmes seront débattus afin de « tracer une stratégie de développement de la plaisance en Tunisie, ouvrir de nouveaux horizons et conquérir de nouveaux marchés étrangers ».

En marge de ce festival, se déroulera une régate dénommée « Plaisance écologique » qui fera découvrir aux plaisanciers qui se seront inscrits le site de Ras Fartas les 23 et 24 octobre.

D.T

Crédit photo: MYS

yachting-festival

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.