campagne intrus
Fil info

Coup d’envoi de la campagne de sensibilisation des touristes et voyageurs contre les intrus

Coup d’envoi de la campagne de sensibilisation des touristes et voyageurs contre les intrus

campagne intrus

Un mois après la signature de la convention entre la FTAV (Fédération tunisienne des agences de voyages et de tourisme) et l’ODC (Organisation de défense du consommateur), les deux partenaires passent à l’œuvre en lançant une campagne de sensibilisation préventive ayant pour but de protéger le consommateur dans les domaines du tourisme et du voyage.

« C’est le fruit d’un travail qui a commencé il y a environ 7 ans. Nous avons porté des plaintes contre des arnaqueurs et des fraudeurs. Nous avons par ailleurs sollicité l’administration pour qu’elle fasse arrêter ces dépassements. Or, tous ces efforts n’ont pas suffi. Et le citoyen demeure toujours victime des dépassements des intrus », a martelé Jabeur Ben Attouch, président de la FTAV lors d’une rencontre avec les médias organisée à l’occasion de la signature du coup d’envoi de la campagne de sensibilisation. Il a ajouté que son organisation a compris que la meilleure solution pour mieux lutter contre ces dépassements et ces infractions passe par la communication directe avec le client. Une action qui nécessite une mobilisation des partenaires comme l’ODC et le SNJT en vue d’en assurer un certain succès.

Le premier objectif est d’aider le consommateur à distinguer entre une agence de voyage agréée et une société de services. Pour ce faire, les agences de voyages agréées FTAV arboreront désormais à leur devanture une vignette sur laquelle figure son logo ainsi que celui de l’ODC. Cette vignette, renouvelable chaque année, constitue un gage que l’agence exerce selon les règles en vigueur. En outre, la FTAV a lancé un film promotionnel pour sensibiliser le grand public de l’importance de ne pas avoir recours à des sociétés de services ni à des rabatteurs souvent illégaux n’ayant en aucune manière le droit d’organiser des excursions ni de vendre des séjours en Tunisie ou à l’étranger pour le tourisme ou le petit pèlerinage. Cette campagne concerne donc les Tunisiens mais également les touristes étrangers en Tunisie ayant recours à des services dans le domaine du voyage (réservations d’hôtel, excursions, etc.).

Le contrat est un gage de confiance

Slim Saâdallah, président de l’ODC, a indiqué de son côté que la plupart des consommateurs n’arrivent pas à distinguer entre un agent de voyage agréé et une société de services. Il les a appelés en effet à s’abstenir de donner leur passeports aux rabatteurs. « Le consommateur, en faisant appel à un agent de voyage agréé, pour réserver son séjour en Tunisie ou à l’étranger, devra signer un contrat préservant ses droits. De plus, en cas de dépassement, nous aurons certaines assurances dont l’intervention de la FTAV afin de régler le problème. Ce qui n’est pas le cas pour une société de services », a-t-il enchaîné.

Ces propos ont été confirmés par le président de la FTAV tout en rappelant que la caution bancaire déposée au ministère du Tourisme servira à rembourser le client objet de fraude. Hélas, pour une société de services, personne ne pourra intervenir ni même les ministères Tourisme et du Commerce qui restent inertes face à ces 4200 sociétés de services exerçant hors la loi.

Des ateliers de formation

Saoussen Chahed, membre du bureau exécutif du SNJT, a indiqué pour sa part que le Syndicat national des journalistes tunisiens s’engage à travers cette convention à contribuer à la protection du consommateur. Elle a en outre annoncé le lancement bientôt des ateliers de formation et d’investigation sur le secteur touristique pour qu’on puisse lever le voile sur les éventuelles affaires de fraude.

Il est à rappeler que la FTAV et l’ODC ont signé le 3 janvier dernier un accord bilatéral portant sur la coopération et la consultation mutuelles dans le domaine de la lutte contre le marché informel et la concurrence déloyale dans le secteur touristique. En vertu de cet accord, les deux parties ont convenu d’œuvrer à mettre en place des mécanismes de partenariat et des programmes communs pour atteindre cet objectif.

L’ODC contribuera aux termes de cette convention à sensibiliser le consommateur à travers ses 161 bureaux régionaux et locaux de la nécessité de s’adresser aux agences de voyages agréées pour toute réservation dans un hôtel ou un voyage à l’étranger.

La FTAV s’engage de son côté à consulter l’ODC et à coopérer avec elle afin de résoudre tout problème ou incident survenu entre le consommateur et les agences de voyages adhérentes à la FTAV.

K.C

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.