Fil aérien

Alitalia va devenir à moitié arabe

Alitalia va devenir à moitié arabe

Après des mois de négociations, Alitalia et Etihad Airways ont confirmé qu’elles avaient convenu des principaux termes et conditions d’une transaction, selon laquelle Etihad Airways, compagnie aérienne d’Abu Dhabi, prendra une participation de 49% dans la compagnie italienne.

Les deux transporteurs doivent maintenant finaliser les documents transactionnels, incluant l’accord sur les conditions, dès que possible. La conclusion de l’investissement est soumise aux approbations règlementaires finales.

La transaction avec Etihad est considérée comme la dernière chance de survie d’Alitalia, qui n’a été bénéficiaire qu’à quelques reprises au long de ses 68 années d’existence, ayant été renflouée à plusieurs reprises par l’Etat avant d’être privatisée en 2008.
L’administrateur délégué d’Alitalia, Gabriele del Torchio, cité par le journal français Le Monde, avait prévenu début juin qu’Alitalia, en grandes difficultés financières, allait affronter un processus de restructuration « complexe, fatiguant et douloureux », et « sans alternative ». Il avait évoqué « 2 200 suppressions d’emplois structurelles » sur un effectif de 12 800 personnes.

Alitalia opère sur la Tunisie au départ de Rome et de Milan. Par contre, Etihad Airways est absente du marché tunisien ayant cédé sa place à sa grande sœur Emirates.

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.