voyageurs-tunisie
Fil info

En 2021, les conditions d’acceptation des voyageurs arrivant en Tunisie de l’étranger

En 2021, les conditions d’acceptation des voyageurs arrivant en Tunisie de l’étranger

voyageurs-tunisie

Les autorités tunisiennes, à travers la DGAC, viennent d’apporter de nouvelles précisions concernant les conditions d’acceptation des voyageurs arrivant en Tunisie par voie aérienne, avec entrée en application à compter du 29 décembre 2020.

La DGAC (direction générale de l’Aviation civile tunisienne) vient de transmettre une nouvelle note de services aux compagnies aériennes tunisiennes et étrangères opérant sur la Tunisie mettant à jour les conditions d’entrée des voyageurs arrivant sur le territoire tunisien. Ces nouvelles précisions demeureront en vigueur jusqu’à nouvel ordre en 2021.

Fiche sanitaire et fiche d’engagement:

La DGAC rappelle que tous les passagers arrivant en Tunisie doivent remplir une déclaration de santé avant la date du vol via le lien https://app.e7mi.tn. Ces deux documents générés par l’application, à savoir la fiche sanitaire et la fiche d’engagement, devront être imprimés et signés. Ils devront être présentés à l’enregistrement du vol puis remis aux services sanitaires au point de contrôle thermique à l’arrivée en Tunisie.

Le certificat négatif du test RT-PCR

A l’exception des enfants de moins de 12 ans, tous les passagers doivent présenter un certificat de test PCR négatif de moins de 72 heures à l’enregistrement. Ce certificat sera également remis par le voyageur aux autorités sanitaires à l’arrivée en Tunisie. Les compagnies aériennes sont tenues de ne pas accepter un passager n’ayant pas de test ou présentant des symptômes de Covid-19.

Cas particuliers: un passager dans l’impossibilité de présenter un test PCR négatif devra obligatoirement présenter au niveau de l’enregistrement un voucher d’hôtel. La DGAC souligne que la compagnie aérienne sera tenue responsable d’avoir accepté à bord un passager ne possédant pas de réservation d’hôtel et devra assumer son rapatriement ou assurer la prise en charge de ses frais d’hébergement dans un hôtel dédié pendant toute la période requise.

A l’arrivée, ce passager devra se soumettre à un confinement obligatoire pendant au moins 3 jours dans un hôtel dédié au confinement obligatoire à sa charge, en attendant que les services du ministère de la Santé viennent lui effectuer un test PCR. Si le résultat est négatif, il devra poursuivre son auto-confinement à domicile ou dans un hôtel dédié au confinement pendant 14 jours. Cette période peut être réduite si le 7e jour, il effectue un test PCR (à ses frais) et qu’il s’avère négatif. La quarantaine sera alors levée.

Un passager qui, pour raisons familiales, professionnelles ou sanitaires urgentes, n’a pas pu présenter de test PCR négatif, devra obtenir une autorisation spéciale auprès des autorités compétentes avec obligation de présenter les justificatifs et le programme de la visite ou de la mission.

L’auto-confinement de 14 jours:

Tous les passagers arrivant en Tunisie sont soumis à une période d’auto-confinement de 14 jours que ce soit à domicile ou dans un hôtel moyennant des justificatifs (lieu de résidence ou voucher d’hôtel). Cette période peut être réduite si le 7e jour, le passager effectue un test PCR (à ses frais) et qu’il s’avère négatif. La quarantaine sera alors levée.

Pour les courts-séjours des Tunisiens locaux (voyage de moins de 5 jours):

Un voyageur résident en Tunisie parti à l’étranger pour une durée inférieure à 5 jours (120h), devra présenter -soit au départ soit à l’arrivée en Tunisie- un test PCR négatif de moins de 72h à l’enregistrement. Il devra, à son retour, se mettre en auto-confinement pendant 7 jours à domicile ou dans un hôtel (avec nécessité de présenter à l’aéroport de départ un justificatif de domicile ou un voucher d’hôtel).

Pour les courts-séjours des voyageurs de l’étranger (voyage de moins de 5 jours):

Un voyageur résident à l’étranger venant en Tunisie pour une durée inférieure à 120h se doit de présenter uniquement un test PCR négatif dont la date de résultat n’excède pas les 72h à l’enregistrement. La DGAC ne fait aucune mention à ce propos d’un quelconque confinement nécessaire.

Les 4 pays considérés « à haut risque »

Dans sa note de service du 29 décembre 2020, la DGAC ne fait pas allusion à l’annonce du 24 décembre du ministère du Transport. Celui-ci avait annoncé que les voyageurs arrivant de Grande-Bretagne, du Danemark, d’Afrique du Sud et d’Australie (même s’il s’agit d’une escale dans l’un de ces pays) n’étaient plus autorisés à entrer sur le territoire tunisien.

De son côté, le ministère de la Santé avait également précisé à ce propos que seuls les ressortissants tunisiens arrivant des pays sus-indiqués pourront embarquer mais sous réserve de présentation d’un test PCR de moins de 72h à l’embarquement. A l’arrivée en Tunisie, ces voyageurs devront se soumettre à un nouveau test TDR anti-gènes. S’il s’avère positif, ils seront placés en confinement obligatoire dans un centre dédié pour une période de 14 jours. S’il s’avère négatif, les passagers devront se mettre en confinement dans un hôtel dédié au confinement pour 14 jours (réduits à 7 jours après un nouveau test PCR à leur charge). A ce jour, le ministère de la Santé n’a pas annoncé la levée de cette mesure qui reste donc logiquement en vigueur.

©Destination Tunisie

Pour en savoir plus sur le même sujet : Pour entrer ou sortir de Tunisie, ce qu’il faut savoir des règles mises à jour

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.