Voyage avec Amal Jlizi, l’étoile montante Reviewed by Momizat on . Le public tunisien l'avait découverte dans le premier opus du fameux feuilleton TV « Maktoub » en 2008 dans le rôle d'une adolescente à  la recherche du prince Le public tunisien l'avait découverte dans le premier opus du fameux feuilleton TV « Maktoub » en 2008 dans le rôle d'une adolescente à  la recherche du prince Rating: 0
Accueil » Stars en vacances » Voyage avec Amal Jlizi, l’étoile montante

Voyage avec Amal Jlizi, l’étoile montante

Le public tunisien l’avait découverte dans le premier opus du fameux feuilleton TV « Maktoub » en 2008 dans le rôle d’une adolescente à  la recherche du prince charmant (Dhafer El Abidine en l’occurrence) mais dont le sort s’achève brutalement dans un accident de voiture, laissant les spectateurs tunisiens stupéfaits par le sort qui lui avait réservé. Au cours du mois de Ramadan 2013, on la retrouve encore sur le petit écran dans une caméra cachée sur la chaîne « Nessma » qui s’appelle « Braquage » et également sur la chaîne « Ettounsya » avec un rôle important dans le feuilleton dramatique « Layèm ». Et quand elle n’est pas sur les plateaux de tournage, la jeune femme est sur les podiums de défilés de mode car elle est avant tout mannequin. Il s’agit de la resplendissante Amal Jlizi qui nous fait découvrir ses goûts et ses habitudes de voyages. Entretien exclusif pour Alyssa.

Votre dernier voyage effectué ?

C’était au printemps dernier, à  la période des soldes où je suis allée à  Paris. Je suis une adepte du shopping, surtout lorsqu’il s’agit de marques françaises. Je suis allée en famille et nous avons passé d’agréables moments.

Quelle est votre destination préférée ?
Je dirais que ce sont les îles du Pacifique, et plus précisément Tahiti ou Hawaï. Un vrai voyage pour moi, c’est lorsque je baigne dans un paysage magnifique, avec les gens que j’aime, déconnectée du monde, avec tout ce qu’on peut imaginer comme moyens de loisirs et de relaxation.

Quel est votre meilleur souvenir de voyage ?
Mes meilleurs souvenirs restent ceux que j’ai passés en France, surtout lorsque tous les membres de ma famille se réunissent, ceux qui y habitent et ceux qui habitent en Tunisie. Nous passons des nuits blanches à  papoter et à  faire la fête. Nous sortons de la routine et nous oublions un peu le travail et les pépins de la vie. J’aime toujours être entourée des gens que j’aime.

Quel est votre pire souvenir de voyage ?
C’est lorsque je me suis perdue dans la gare de trains de Lyon. J’étais avec ma famille et je l’ai perdue de vue, alors je me suis trompée de quai. J’étais toute seule ; au bout d’un moment et au milieu d’une foule immense, je ne savais pas quoi faire, j’étais en larmes, alors j’ai été obligée de demander de l’aide auprès d’un agent de sécurité qui m’a finalement indiqué le bon endroit. Mais c’était une angoisse que je n’oublierai jamais.

En avion, vous êtes plutôt dormeuse, anxieuse, impatiente d’arriver ?
J’aime bien prendre mon temps en avion, je ne suis pas du tout impatiente ou anxieuse. Je me relaxe, je lis un bouquin ou un magazine en écoutant de la musique généralement. On ne voyage pas tous les jours et puis, je trouve que c’est agréable de prendre l’avion, alors j’en profite.

Quel est l’objet dont vous ne vous séparez jamais en voyage ?
C’est mon nounours que je transporte toujours avec moi dans mon sac. Je ne m’en sépare jamais.

Vous avez l’habitude de voyager léger ou pas ?

Cela dépend de mon humeur et du type de voyage. Généralement, je voyage assez légère parce que je sais que je vais revenir avec des kilos de vêtements en plus que j’achète lors de mes voyages. Je m’habille sport chic en général mais lorsque je suis pressée, c’est plutôt jean, baskets et compagnie.

Pour vos déplacements professionnels, vous exigez la First, la Business ou vous contentez-vous de la classe économique ?
Pour être honnête, lorsque je me déplace pour un défilé de mode, je suis généralement accompagnée d’un groupe de collègues, donc l’idéal pour moi c’est d’être parmi eux, c’est tout. Je ne donne pas beaucoup d’importance à  la classe dans laquelle je voyage du moment que je suis bien entourée. C’est important d’être à  l’aise et bien servi en avion, mais c’est plus important d’avoir les bonnes personnes autour de soi.

Vous semblez accorder énormément d’importances à  vos proches et amis ?
Parfaitement ! Je suis de nature très sociable et je ne me sens dans mon élément que lorsque je suis entourée des gens que j’aime. Que ce soit au cours d’un voyage ou ailleurs, j’aime toujours être parmi les miens. C’est probablement l’une des raisons qui m’a poussée à  rester en Tunisie lorsqu’une carrière de mannequinat à  l’échelle internationale s’étant pourtant offerte à  moi à  l’âge de 18 ans ; j’avais eu une proposition de contrat au Liban avec maison, voiture et salaire inclus. J’aime la notion de famille et d’amis qui est fondamentale pour moi.

Combien de pays avez-vous déjà  visités ?
Je ne saurai pas compter, mais c’était en majorité des destinations européennes. Mais il y a un voyage que je regrette énormément de ne pas avoir fait, à  Sharm el Sheikh en Egypte. C’était un voyage de groupe pendant l’Aïd, mais des obligations professionnelles ont fait que je n’ai pas pu y aller. Mes amis m’ont dit que c’était une destination de rêve.

Est-ce que vous pensez que votre métier vous permet de voyager plus que les autres ?
C’est surtout mon métier de mannequin qui me permet de voyager le plus ; quant à  mon métier d’actrice, je suis encore dans le local, même si j’ai eu plusieurs propositions de l’étranger, mais je ne les ai pas trouvées enrichissantes. J’ai eu des propositions en Italie mais qui n’allaient pas avec mes principes, des propositions en Egypte mais avec un entourage décourageant. Donc, je me suis dit qu’il fallait patienter et saisir la bonne opportunité avant de passer à  une carrière internationale.

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page